La générosité au féminin: PRINCESSE LALLA MERYEM

Née à Rome, en Italie, le 26 août 1962, alors que la famille royale était en vacances, Lalla Meryem détenait une place particulière auprès de son père, feu Hassan II, qui l’a chargée très jeune de nombreux projets humanitaires et sociaux. L’engagement de la Princesse pour les droits de l’enfant, des femmes et pour toutes les causes humaines qui appellent son action, sa présence et son abnégation, fait partie de sa personnalité et trouve son origine dans l’éducation qu’elle a reçue de la grande école fondée par le défunt Roi. Princesse militante connue pour ses engagements en faveur des couches sociales défavorisées, Lalla Meryem est mère de deux enfants, Lalla Soukaïna et Moulay Idriss, nés de son mariage avec Fouad Filali, ex-patron de l’ONA et fils de l’ancien Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Abdellatif Filali.

Lalla Meryem est présidente de l’Association marocaine de soutien à l’UNICEF, de la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger, de l’Observatoire national marocain des droits de l’enfant et de la Fondation Hassan II pour les oeuvres sociales des anciens militaires et des anciens combattants.

En juillet 2001, elle a été nommée ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO s’occupant surtout des projets concernant les femmes et les enfants. Elle est également membre du comité honoraire du Centre international pour enfants disparus et sexuellement exploités.

Samedi 2 mars 2019 à Abou Dhabi, la princesse Lalla Meryem a été nommée ambassadrice de bonne volonté de l’Organisation de la coopération islamique dans le domaine de l’autonomisation de l’institution de mariage et de la famille et de la lutte contre le mariage des mineures


Laisser un commentaire