27% des Marocaines allaitent exclusivement durant les six premiers mois



La pratique de l’allaitement maternel au Maroc connaît un recul inquiétant. En 1992, 51% des enfants étaient nourris exclusivement au sein durant les six premiers mois de vie, alors qu’en 2004, ils n’étaient plus que 32%. Un chiffre qui va passer à 27,8 % en 2011.

C’est ce que relèvent plusieurs enquêtes menées par le ministère de la santé.

Selon le ministère de la santé, la femme habitant en milieu urbain d’un niveau culturel et socio-économique élevé est la moins pratiquante de l’allaitement maternel exclusif jusqu'à 6 mois.

Ainsi pour promouvoir l'allaitement maternel et sensibiliser à sa nécessité, le ministère de la santé organise plusieurs événements dont la semaine nationale de la promotion de l'allaitement maternel. Cet événement aura lieu du 10 au 16 avril, sous le thème "Aidons les mères à allaiter leurs enfants, partout et à n'importe quel moment", avec l'implication de plusieurs départements ministériels, de la société civile et des médias.

Par ailleurs, sur le plan juridique, le Code du travail de 2003 stipule que la mère salariée a le droit quotidiennement, d’allaiter son enfant, durant les heures de travail, rémunérées comme temps de travail, d’une demi-heure le matin et d’une demi-heure l’après-midi.

Cependant, la législation actuelle n’offre pas le cadre adéquat pour la mise en œuvre des recommandations de l’OMS et l’UNICEF concernant l’allaitement maternel exclusif jusqu'à six mois (le congé de maternité est seulement de 14 semaines).

A noter que l’allaitement exclusif au sein immédiatement après la naissance et pendant les six premiers mois de la vie est la meilleure source d’alimentation pour un enfant. Cette pratique permet d’éviter 13 pour cent des décès d’enfants de moins de cinq ans.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande l’allaitement maternel exclusif jusqu'à six mois et une introduction des aliments de complément à partir du sixième mois tout en maintenant l’allaitement maternel jusqu'à l’âge de 2 ans.

Laisser un commentaire