Ain Aouda : Le président de la commune condamné, en appel, pour viol

justice1-600x300


Le président de la commune d'Ain Aouda et membre du parlement à une peine d'un an de prison ferme pour viol. L'accusé, qui était poursuivi en liberté provisoire, a été condamné à verser un dédommagement de 150.000 dh au profit de la victime (une fonctionnaire).


La chambre criminelle près la Cour d'appel de Rabat avait condamné l'accusé à un an de prison ferme après avoir traité en cassation un précédent jugement qui l'avait acquitté.


Selon les éléments du dossier, l'affaire remonte à 2010 lorsque la victime avait porté plainte pour viol contre l'accusé auprès du procureur du Roi près la cour de première instance de Temara. Des tests ADN ordonnés par la justice avaient établi la paternité de l'accusé d'un bébé né après le viol.


Laisser un commentaire