Al Hoceïma: Abdelouafi Laftit appelle à la mobilisation pour le développement de la région

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur

Abdelouafi Laftit, a effectué, lundi 10 avril 2017, sa première visite à Al Hoceïma après sa nomination à la tête du ministère de l'Intérieur.

Il s’agit de la quatrième visite d’un ministre de l’intérieur dans la région depuis la mort tragique en octobre 2016 du vendeur de poisson Mouhcin Fikri dans une benne à ordure.

M.Laftit a tenu, lundi au siège de la province d’Al Hoceïma, une réunion avec les élues et les représentants des services extérieurs et de la société civile de la province.

Dans ce cadre, M. Laftit a affirmé que sa visite s'inscrit dans le cadre des Hautes instructions de SM le Roi et réaffirme l'engagement de l'Etat à entamer la mise en oeuvre de la grande majorité des projets de développement, notamment le programme de développement de la province d'Al-Hoceïma (2015-2019), baptisé « Al-Hoceïma, Manarat Al Moutawassit » qui porte sur plusieurs secteurs vitaux, conformément à une vision globale et multidimensionnelle au profit des habitants de la région.

Le ministre a, à cet égard, a noté que les différents intervenants déploient des efforts importants en vue de respecter les délais prévus pour la concrétisation desdits projets.

Objectif : répondre aux revendications des habitants qui revêtent un caractère strictement social intéressant essentiellement la vie quotidienne des citoyens, que se soit en milieu urbain que rural, a précisé le ministre.

Toutefois, le ministre a relevé que certains éléments et parties œuvrent à exploiter les mouvements de protestation qu'a connus la région dans le but d'alimenter des situations de tension sociale et politique.

Par ailleurs, le ministre a souligné que son département a pris une batterie de mesures visant à insuffler un nouvel élan à la relation entre les autorités locales, les citoyens, les associations de la société civile et les acteurs politiques et syndicaux. Dans ce sens, il est question de doter la province d'Al Hoceïma de meilleurs cadres de l'administration territoriale à tous les niveaux, et ce afin d'améliorer les prestations présentées à la population et d'accélérer le rythme de réalisation des projets programmés.

Et d'appeler les autorités territoriales à adopter le dialogue en tant qu'outil efficace pour interagir avec les citoyens, être à l'écoute des besoins sociaux de la population, et ce conformément aux Hautes orientations royales.

Pour sa part, le président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, Ilyas El Omari, a souligné que « la province d'Al Hoceïma fait face à des problèmes socio-économiques, notamment le chômage des jeunes et le manque d'infrastructures routières et des équipements de base, ainsi que certains déficits dans les domaines de l'enseignement et de la santé ».

Il a noté qu'une étude de projet de dédoublement de la route reliant Al Hoceïma et Tétouan sera lancée le mois prochain, dont le financement sera assuré par la région et d'autres intervenants.

Et d'appeler à accélérer la mise en oeuvre des projets de développement, inscrits dans le cadre du Fonds de développement rural, doté d'un budget de 50 milliards de dirhms (MMDH), dont 2 MMDH sont consacrés à la province d'Al Hoceïma.

Il a également plaidé pour l'organisation de concours à l'échelle de la région dans le but de faciliter l'accès des jeunes à la fonction publique et de renforcer leur employabilité, ainsi que la promotion du climat des affaires, à même de drainer les investissements privés dans la province et de capitaliser sur ses potentialités.

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case