Algérie: le chef d'état-major de l'armée demande de déclarer Bouteflika inapte

Le chef d'état-major de l'armée algérienne a demandé mardi que soit engagée la procédure prévue par l'article 102 de la Constitution, quand le président de la République "pour cause de maladie grave et durable, se trouve dans l'impossibilité totale d'exercer ses fonctions".

Affaibli depuis 2013 par les séquelles d'un AVC, le président Abdelaziz Bouteflika est confronté depuis plus d'un mois à une contestation sans précédent depuis son arrivée à la tête de l'Etat en 1999. La solution permettant "une sortie de crise (...) se trouve dans l'article 102" de la Constitution, a déclaré le général Ahmed Gaïd Salah dans un discours retransmis à la télévision nationale.


1 commentaire

  • Bengarrouh

    27 Mars 2019

    Très bonne initiative Enfin,la junte militaire se décide de se débarrasser d'un chef d'état handicapé et incapable de gouverner... Bravo

Laisser un commentaire