Archives de l'auteur: Mustapha SEHIMI

Hajar Raissouni et son procès pour avortement

Hajar Raissouni, à son corps défendant, voit aujourd’hui à son crédit cet acquis: la relance de la réforme de loi sur l’avortement. Quelle histoire! P

Lire la suite

Guterres à la recherche d'un nouvel envoyé personnel

Le candidat doit pouvoir avoir l’agrément des quatre parties pour pouvoir assurer sa mission dans des conditions conséquentes. Le lundi 23 septembre 2019, s’ouvre la n

Lire la suite

Peut-on encore sauver le Maroc?

L'histoire se répéterait-elle? Dans son discours du 20 août 2019, S.M. Mohammed VI a fait, non sans amertume, ce constat: «Au point où nous en sommes, toute r&

Lire la suite

La voie royale de la démocratie

Le nouveau règne, c'est aussi le réaménagement substantiel des institutions constitutionnelles. Continuité quant à la centralité de la monarchie, qui

Lire la suite

CONFIANCE ET ESPOIR

Durant les vingt ans écoulés, le Roi a été aux commandes. Il l’a fait parce qu’il devait tenir la barre, impulser, soutenir, contrôler et, le cas é

Lire la suite

Al Adl Wal Ihsane, un mutant

Matrice de la mouvance islamiste, la Jamâa est en passe d’infiltrer les rouages de l’Etat. Sa porosité avec des jihadistes n’est pas virtuelle. Par-delà l&rsqu

Lire la suite

Signature du traité de la zone de libre-échange Africaine

La prétendue RASD n’est ni légitimement ni légalement fondée être partie prenante, d’une manière ou d’une autre, dans l’espace de l

Lire la suite

Événements d'al hoceima: un rapport officiel, enfin

Le gouvernement a «fait montre d’une attitude plutôt positive», ne tournant pas le dos aux événements d’Al Hoceima. Ils pèsent encore sur la vie p

Lire la suite

Le métier de Roi

Moualy El Hassan multiplie les actes de présence tant au Maroc qu'à l'international. Par son statut, il a une fonction de représentation, de suppléance du Roi.

Lire la suite

La ministre Mbarka Bouaida sur le départ

L’éventualité d’un changement au sein du cabinet El Othmani n’est pas virtuelle, au vu du faible allant de sa politique de réformes. Chacun y va donc de son c

Lire la suite