Campagne agricole 2017-2018 : un bilan largement au-dessus des attentes



La campagne agricole 2017-2018 a enregistré des résultats exceptionnels qui dépassent largement les objectifs avec une production céréalière record de 103 millions de quintaux, la troisième meilleure performance depuis le lancement du Plan Maroc Vert (PMV) en 2008.

Au delà de cette production céréalière qui a progressé de 7% par rapport à la campagne 2016-2017, tous les indicateurs sont au vert pour l'agriculture marocaine au terme de cette campagne sous l'effet d'une pluviométrie abondante et régulière et de conditions climatiques clémentes, favorables à la croissance des cultures.

Selon les données du ministère de l'Agriculture, les autres principales cultures ont également enregistré des rendements particulièrement élevés. La récolte des agrumes et des primeurs s'élève respectivement à 2,6 millions et 2 millions de tonnes, la production de l'oléiculture a augmenté de 28% pour atteindre près de 2 millions de tonnes, celle des légumineuses a progressé de 3,4%, alors que les cultures sucrières ont couvert 46% de la demande intérieure en sucre.

La filière viande a réalisé des résultats très positifs avec une production de viande rouge en hausse de 7% à 590.000 tonnes, de lait de 2,55 milliards de litres (+2%), de viande blanche de 690.000 tonnes (+13%) et de 3,3 milliards d'oeufs (+29%).

Autres indicateurs et non des moindres de la bonne performance de l'agriculture marocaine en cette année qui tire à sa fin, l'augmentation du Produit intérieur brut (PIB) du secteur à 125 milliards de dirhams, en hausse de 60% par rapport à 2008, année du lancement du PMV et l'accroissement de 3,6% de la valeur ajoutée agricole.

Aussi, les exportations des produits agroalimentaires ont atteint 2,9 millions de tonnes, soit une croissance de 4% par rapport à la campagne 2016-2017. Les exportations des produits agroalimentaires ont généré des recettes de 53,5 milliards de dirhams, permettant au secteur de se positionner comme deuxième source de devises pour le Maroc, avec une part d’environ 22% du total exporté.

Laisser un commentaire