Casablanca : les bus de « M’DINA BUS » circulent depuis 1988


Vétuste. Le parc autobus de la société « M’DINA BUS » qui assure le transport des citoyens à Casablanca est mis en circulation depuis 1988 en France. Ce constat a été dressé par le dernier rapport de la Cour des Comptes publié, lundi 24 avril 2017.

En effet, ledit rapport fait état d’une utilisation excessive d’un parc d’autobus d’occasion. A titre d’exemple, en 2011 « M’DINA BUS » a acquis 120 autobus d’occasion. Tandis que le nombre des autobus d’occasion acquis en 2004 et 2005 a atteint 650 autobus, dépassant ainsi le nombre autorisé par la convention de gestion déléguée, relève ce rapport couvrant l’exercice 2015.

D’après la même source, la société n’a pas respecté le programme d’investissement relatif à l’acquisition d’autobus neufs : « La société a investi pendant la durée 2009-2014, un montant de 176,65 MDH en vue d’acquérir les nouveaux autobus au lieu du montant de 729,54 MDH prévu par la convention ».

Ainsi l’instance présidée par Driss Jettou n’a pas manqué de relever que l’utilisation excessive d’un parc d’autobus d’occasion, « en plus de dégrader la qualité des services, d’accroitre les dépenses d’entretien et de réparation de ces véhicules, creuse le déficit financier enregistré par la société ».

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case