Casablanca: N'oubliez pas votre porte-monnaie pour aller à la plage de Aïn Diab



La plage de Aïn Diab à Casablanca a été privatisée par des individus qui ne disposent d’aucune autorisation, et obligent les estivants de payer environs 50 dirhams pour avoir le droit d’installer leurs serviettes. Ces individus plantent des parasols et fixent les prix, un véritable casse-tête pour les citoyens.

« ces individus exploitent illégalement l’espace public et ne payent aucun impôt à la commune » a affirmé la vice présidente du conseil de la ville en charge de la fiscalité locale, Samira Razani qui assure aussi que des panneaux avec tarifs ont effectivement été placés sur la Corniche pour fixer le tarif de stationnement des voitures.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case