Chronique

Des lascars qui n'en étaient pas

WISSAM EL BOUZDAINI J’espère que je n’aurais plus rien à raconter sur les femmes allant seules dans les rues. Cette scène m’était arrivée il y a plus d’un an de cela, en Suisse. J’habitais alors La

Lire la suite

Discrétion Arabe et Gaz Israélien

Abdellatif Mansour À voir Mahmoud Abbas se démener sur la scène internationale, on se surprend à demander après les Arabes. La question palestinienne continue d’être ballotée à l’échelle du globe,

Lire la suite

La presse écrite se meurt au Maroc

NOUREDDINE JOUHARI La presse peine à joindre les deux bouts. Plus qu’auparavant, elle est confrontée à des difficultés financières qui peuvent signer son arrêt de mort lente. Les annonceurs déserten

Lire la suite

Des réformateurs fossoyeurs

Abdellatif Mansour L'école publique toujours en question Bonjour, la sélection par le porte-monnaie. adieu, l’égalité des chances. Dans quelle langue voulons-nous accéder à la connaissance et à l’

Lire la suite

La fatale pauvreté

Driss Fahli Bassima Hakkaoui n’a fait que répercuter ce que son gouvernement lui a dicté. Bassima Hakkaoui, qui occupe le tabouret de ministre de la solidarité, et de la carence du savoir-faire soc

Lire la suite

Radio gouvernement

WISSAM EL BOUZDAINI ENTRE LE RIDICULE ET LE SECOND DEGRÉ, IL N’Y A QU’UN PAS. Vous n’êtes peut-être pas au courant, et il est un peu normal que vous vous en foutiez car le sujet n’est pas vraiment

Lire la suite

La réalité accablante du social

Abdellatif Mansour Pas moins d’un tiers des enfants du pays habitent des baraques faites de bric et de broc. Selon une formule consacrée, l’avenir appartient aux jeunes. Une lapalissade dictée par

Lire la suite

Faux et usage de faux dans une université agonisante

Abdellatif Mansour LE COUP DE GRÂCE Les thèses de doctorat et les mémoires des masters font l’objet de piratage. Le piratage élargit son champ d’action et le renforce. Il couvre, de plus en plus, le

Lire la suite

L'amazighité, source de richesse culturelle

Abdellatif Mansour Le Maroc pluriel est en marche La constitution de 2011 a fait du parler Amazigh une langue nationale. L’année amazighe, célébrée le 14 janvier, provoque chaque année une curiosité

Lire la suite

AIME-LE ET QUITTE-LE

LE MAROC, C’EST MIEUX QUAND IL Y A MOINS DE MAROCAINS DEDANS Vous ne l’avez peut-être pas remarqué chers lecteurs, mais voici désormais plus de six mois que je me trouve aux États-Unis. Comment? Parb

Lire la suite