Politique

Ahmed Gaïd Salah prêche dans le désert

En s’entêtant face à la rue, le chef de l’armée algérienne est en train de perdre la bataille, si ce n’est la guerre, comme l’illustre le report

Lire la suite

Une moderniste revendiquée

Fatima Zahra Mansouri se fait remarquer par les valeurs qu’elle porte et la ligne de conduite qu’elle s’est imposée. C’est l’histoire d’une femme qui,

Lire la suite

Six mois de prison pour l'ex-président du patronat algérien Ali Haddad

L’ex-président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), Ali Haddad, a été condamné à une peine de six mois de prison ferme et 50.000 dinars d’am

Lire la suite

Fatima Zahra Mansouri: "Benchemmass agit comme si le parti était sa chose"

Maire de Marrakech entre 2009 à 2015, Fatima Zahra Mansouri considère qu’avec ses décisions unilatérales, Hakim Benchemmass conduit le PAM à la déri

Lire la suite

ONU : Hilale démystifie le rôle d'observateur de l'Algérie dans le dossier du Sahara marocain

Intervenant devant le Comité des 24 des Nations-Unies, lundi à New York, l’ambassadeur, Chargé d’Affaires de l’Algérie, s’est nerveusement &eacu

Lire la suite

Démission du président du Conseil de la région Guelmim-Oued Noun

Abderrahim Bouaida Le ministre de l'Intérieur a reçu une lettre de démission du président du Conseil de la région Guelmim-Oued Noun de son poste dans laquel

Lire la suite

Incarcération de l'ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia

L’ancien Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia, a été placé, mercredi, sous mandat de dépôt par le juge d’instruction de la Cour suprê

Lire la suite

L'Algérie vers la déshérence

Le soulèvement populaire a mesuré, très tôt, que la démission de Bouteflika ne suffisait pas et qu’il fallait mettre à bas tout un “systè

Lire la suite

Le Sahara marocain après la démission de Horst Köhler

Le nouvel envoyé personnel d’Antonio Guterres doit faire l’objet d’un consensus des quatre parties au conflit. Sera-t-il rapidement désigné? Assuré

Lire la suite

Les islamistes crient encore au tahakkom

Le PJD accuse l’Intérieur d’interdire “sans justification” certaines de ses activités. A deux ans des prochaines législatives, le parti islamiste sembl

Lire la suite