CHAN-2016 : le Maroc en pole position, la Tunisie en danger

maroc équpe chan

 

Si le Maroc est bien parti pour poinçonner son ticket pour le Championnat d'Afrique des Nations de football des joueurs locaux (CHAN-2016), la Tunisie, qui accueille à partir de ce lundi la phase retour des éliminatoire de la zone Nord, devra jouer son va-tout pour se sortir d'une délicate situation. Au terme de la phase aller de ce mini-championnat, disputée en juin dernier à Casablanca, le Maroc a terminé en tête avec 4 points, en concédant le nul (1-1) face à la Tunisie et en signant une belle victoire (3-0) face à la Libye. Mathématiquement, les Lions de l'Atlas n'auront donc besoin que d'un seul point pour se qualifier.

 

 

Seulement, l'entraîneur national M'hmed Fakhir ne veut pas tomber dans le piège de la facilité et des calculs, qui ont souvent coûté cher aux équipes marocaines par le passé. Pour lui, il n'est pas question de dormir sur ses lauriers. Le technicien marocain veut mettre un terme au suspense dès l'entrée en lice, jeudi prochain au stade de Radès (banlieue de Tunis), face à la Libye, qui a créé la sensation à l'aller en arrachant une précieuse victoire inattendue aux dépens de la Tunisie (0-1).

 

 

Un passif qui devra ôter le sommeil au sélectionneur tunisien Henry Kasperczak. La déroute casablancaise pèsera lourd sur l'ambiance du match d'ouverture Tunisie/Libye, lundi soir. Car tout nouveau faux pas contre les mêmes Libyens condamnerait virtuellement les Aigles de Carthage à une élimination prématurée de la compétition. Dans ce cas de figure, la Libye aurait 6 unités et le compteur de la Tunisie s'arrêterait au point glané face au Maroc.

 

 

La Tunisie serait, tout de même, en droit de garder un mince espoir. Toutefois, si la Libye réaliserait un autre résultat que la victoire devant le Maroc pour la deuxième journée, les Tunisiens pourront faire leurs adieux à la phase finale. Et le dernier match du mini-championnat Tunisie/Maroc ne sera qu'une simple formalité. Aux yeux des sélectionneurs tant marocain que tunisien, l'équipe libyenne reste une équipe redoutée à cause de son homogénéité et de son imprévisibilité, d'autant que ses joueurs sont constamment en concentration à cause de l'arrêt du championnat local, en rapport avec les conditions sécuritaires dans le pays.

 

 

Les éliminatoires de la zone Nord se déroulent en l'absence de l'Algérie, suspendue pour refus de se déplacer en Libye en 2013, et de l'Egypte, qui n'a pas engagé d'équipe dans cette compétition. Deux pays vont représenter l'Afrique du Nord au tournoi continental des joueurs locaux, prévu du 16 janvier au 7 février de l'année prochaine au Rwanda.

 

 

(Avec MAP)

 


Laisser un commentaire