La commission préparatoire du congrès du PAM accélère la cadence

C’est une annonce qui ne risque pas de passer inaperçue. La commission préparatoire du 4è congrès du PAM a fixé la date de ce rendez vous aux 27, 28 et 29 septembre 2019. Contacté par Maroc Hebdo, Samir Goudar, président de la commission, a précisé que la réunion du 24 juin a été sanctionnée par « la décision de tenir le congrès dans un délai raisonnable. Maintenant, on va organiser des réunions et des meetings dans diverses régions et il sera procédé à l’élection des congressistes… L’objectif est de tenir le congrès dans les meilleures conditions possibles pour relancer le parti… »

Quel est alors le statut de l’actuel secrétaire général du parti, Hakim Benchemmas ? « Il est le secrétaire général jusqu’au congrès et c’est à lui de décider s’il veut se représenter ou non. Il a multiplié les erreurs ces derniers temps en expulsant des coordinateurs régionaux. Il défère devant la commission de discipline le président élu de la commission préparatoire du congrès et s’empresse de se réconcilier avec Brahim El Joumani qui l’avait frappé et qui logiquement devait être traduit devant la commission de discipline…  C’est vous dire que l’action de M. Benchemmas est incompréhensible. Tout ce que je lui souhaite est qu’il revienne à la raison… »

Les problèmes du PAM se sont, rappelons-le, aggravés ces dernières semaines. Le secrétaire général ne reconnaît aucune légitimité à la commission préparatoire du congrès. Pour lui, la réunion devant élire ses membres n’a pas connu sa fin. Chose que M. Goudar réfute. Pour ce dernier, la commission est légitime. Les mesures prises par le secrétaire général n’ont aucune valeur juridique. « D’ailleurs, dans plusieurs régions, nous avons une majorité parfois à 100%, dans le reste des régions, nous avons au minimum 60% des membres du parti de notre côté… J’appelle tous les membres du parti à la mobilisation pour préparer comme il se doit els prochaines assises et pouvoir ainsi réussir cette étape importante de la vie du PAM… »

Avec des ténors du parti comme Ahmed Akhchichine, Fatima-Zahra Mansouri, Abdellatif Ouahbi, on voit mal comment M. Benchemmas pourra encore tenir…


Laisser un commentaire