Le Coronavirus pousse à la réinvention du travail

TÉLÉTRAVAIL

Le coronavirus perturbe décidément toutes les activités économiques. Mais au moment où certaines industries sont quasiment à l’arrêt d’autres activités n’en continuent pas moins de fonctionner en optant pour le télétravail. Et ce malgré quelques réticences du coté de certaines entreprises qui faute d’un management créatif n’ont pas su expérimenter le travail à distance. Un management qui n’a pas pu établir cette relation de confiance employeur-employé.

Du coté de certains employés, le manque de professionnalisme et d’engagement ne les aident pas beaucoup à s’adapter à ce mode d’organisation. Certaines moeurs ont décidément la peau dure. Heureusement que suite à la décision des pouvoirs publics de fermer tous les établissements scolaires et universitaires, de nombreuses entreprises sont encouragées à passer à un système de travail à domicile afin de s’adapter à cette nouvelle donne. En optant, ainsi pour le télétravail, tout le monde peut y gagner. Et ce, d’autant plus que le travail à domicile est encadré par l’article 8 du code du travail. Ce dernier permet, en effet, au salarié d’effectuer son travail à partir de chez lui à condition que sa sécurité et sa santé soient assurées.

De ce fait, le télétravail doit être adopté sur la base d’un accord entre les deux parties. Les centres d’appel exerçant au Maroc l’ont bien compris. Certains d’entre eux , tout en en multipliant les mesures contre le COVID-19, ont déjà lancé le télétravail sur les activités qui le permettent, en priorisant dans un premier temps les collaborateurs les plus fragiles. Le déploiement sera progressif au cours des prochaines semaines


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case