Coupe du Trône : L'OCK prend sa revanche, 20 ans après

ock


L'Olympique de Khouribga (OCK) a remporté la 58è Coupe du Trône de football (saison 2014-15), en battant le FUS de Rabat 4 à 1, au terme des tirs au but (0-0, après prolongations), en finale mercredi au Grand stade de Tanger, prenant par la même une revanche sportive vieille de 20 ans.


En effet, les deux équipes se sont affrontées une seule fois, auparavant, à ce stade de la compétition: C'était en finale de 1995 et le duel a été remporté par les représentants de la capitale (2-0).

L'OCK décroche son deuxième titre, après celui de 2006, remporté aux dépens du Hassania d'Agadir. Il a été également finaliste malheureux à quatre reprises, devant le Wydad de Casablanca, en 1989 (2-0) et 1994 (1-0), le Raja en 2005 (tirs au but) et le FUS (2-0) en 1995.

Le FUS, sextuple champion (1967, 1973, 1976, 1995, 2010 et 2014), disputait la neuvième finale de son histoire. Il en avait déjà perdu deux, en 1960 face au Mouloudia d'Oujda (1-0) et en 2009 devant l'AS FAR, aux tirs au but.

Ce sacre a été décroché au terme d'un duel très serré, marqué par une discipline tactique des deux groupes, qui laissaient peu d'espace. Cette donne a poussé les joueurs des deux camps à sortir le meilleur d'eux-mêmes et à diversifier leurs attaques, dans le but de trouver la faille. Cela a permis d'assister, de temps en temps, à des phases de jeu agréables, qui ont sauvé le spectacle.

La rencontre, officiée par Bouchaib Lahrech, en tant qu'arbitre de centre et Yahya Nouali et Issam Benpapa (assistants), s'est achevée sur un rythme plus élevé, notamment lors des prolongations, chacune des deux équipes tentant de frapper un bon coup vers la fin et se prémunir contre tout retournement de situation. Mais c'était sans compter avec les deux gardiens de but, Amine Bourkadi (OCK) et Abderrahman Houassli (FUS), qui étaient décisifs sur plusieurs actions.

En fin de compte, le sort du match a été scellé lors de la séance de tirs au but, en faveur de l'équipe ayant fait preuve de plus de force de caractère, à savoir l'OCK.

Au-delà de l'enjeu sportif, cette finale, présidée par SAR le Prince Moulay Rachid, a constitué une grande fête du football marocain, hautement symbolique, surtout qu'elle coïncide avec le 60è anniversaire de l'Indépendance du Royaume.

Pour les amateurs du football dans la ville du Détroit, cette rencontre, abritée par le Grand Stade de Tanger pour la première fois depuis son inauguration, le 26 avril 2011, marque un retour de cette compétition dans leur ville, après l'édition de 1976, jouée au stade Marchane. Pour l'anecdote, le titre a été alors remporté par le FUS, devant le KAC Kénitra, sur un but de Khaled Labied (75è).

Dans son chemin vers la finale, Olympique Khouribga a évincé l'Union d'Ait Melloul (D2), en 16è de finale, le Rachad Bernoussi (D2), en 8è de finale, l'Ittihad de Tanger, en quart et le Chabab Khénifra (D2), en demi-finale. Le FUS, lui, a éliminé, dans le même ordre, le Mouloudia de Dakhla (amateurs), le Difaâ d'El Jadida, le KAC Kenitra et le Raja.

Le club le plus titré en Coupe du Trône reste l'AS FAR avec 11 titres, suivi du Wydad de Casablanca (9), du Raja de Casablanca (7), du Kawkab Marrakech (6), du FUS Rabat (6), du Mouloudia d'Oujda (4), de l'Olympic de Casablanca et du Moghreb de Fès (3 titres chacun).

L'Olympique de Khouribga a décroché le titre à deux reprises, alors que le KAC de Kénitra, le CODM de Meknès, le RAC de Casablanca, la Renaissance de Settat, le Chabab de Mohammedia, Majd Madina et le Difaâ d'El Jadida ont remporté une fois le trophée.

La Coupe du Trône dames (2014-15) a été décrochée par l'AS FAR, qui a battu le Club municipal de Laâyoune par 4 buts à 0, lors de la finale disputée mardi au stade Saniel Rmel à Tétouan.

Les buts de la rencontre ont été inscrits par Ghizlane Chebbak, qui a signé un doublé (17è, 52è), Fatima Zahra Taghenaout, sur pénalty (32è) et Najat Badri (83è).

Les Militaires remportent leur troisième titre consécutif dans cette jeune compétition, qui a démarré en 2008, faisant mieux que Chabab Atlas Khenifra, double vainqueur en 2001 et 2012.

La première édition a été remportée par le Youssoufia de Berrchid (2008-09), alors que le Raja de Casablanca lui avait succédé au palmarès lors de la saison 2009-2010.

Cette rencontré a été officiée par un staff d'arbitrage féminin, mené par Lamiae Louraghay, assistée par Sabah Sadir et Khadija Ouardi.

A la fin de la finale hommes et dans une ambiance festive et de fair-play, SAR le Prince Moulay Rachid a remis la Coupe du Trône dames à Fatiha El-Assiri, capitaine de l'AS FAR, et le trophée masculin au capitaine de l'Olympique de Khouribga, Brahim Bezghoudi.

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case