CAM20-1000x90

CSMD: Les membres de la Commission espèrent être à la hauteur des enjeux

Les membres de la Commission spéciale du Modèle de Développement (CSMD) ont souligné, lundi à Rabat, les "enjeux importants" qui attendent cette instance, espérant être "à la hauteur des attentes". S'exprimant dans une déclaration à la MAP en marge des travaux de la première réunion de la CSMD, Fouad Laroui, membre de la CSMD, a dit espérer que les résultats seront "à la hauteur des enjeux".

Écrivain et professeur universitaire à la Faculté des Sciences humaines à l'Université d'Amsterdam, M. Laroui a mis l'accent sur la "grande responsabilité" qu'incombe à tous les membres de cette Commission, promettant de "faire de son mieux" et exprimant "sa confiance" dans ce que la CSMD accomplira.

"Il faut qu'on soit à la hauteur", a souligné, de son côté, Driss Ksikes, également membre de la Commission, dans une déclaration à la presse. L'écrivain, dramaturge et directeur d'Economia, centre de recherche d'HEM, a mis l'accent sur le souci d'être "efficients et pragmatiques", tout en étant à l'écoute des attentes actuelles, en vue de dépasser "la crise de confiance que nous traversons".

Dans une déclaration similaire, Ghita Lahlou El Yacoubi, aussi membre de cette instance, a fait part de son vœu de voir la Commission sortir avec "quelque chose de pertinent, qui soit à la hauteur des attentes", par les compétences des membres qui la composent mais aussi par leur "capacité à s'entendre, à s'écouter et à se comprendre". Elle est, par ailleurs, revenue sur "l'importance des enjeux" que doit relever la CSMD, affirmant "avoir une grande confiance en l'intelligence collective" à travers, notamment, la palette de compétences qui a été choisie pour mener à bien les missions attribuées à cette Commission. Les travaux de la première réunion de la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement ont débuté lundi à l'Académie du Royaume du Maroc, sous la présidence de M. Chakib Benmoussa.

Cette Commission a été désignée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI le 19 novembre dernier.

Outre le Président, la Commission est composée de 35 membres ayant des parcours académiques et professionnels pluriels et une connaissance importante de la société marocaine et des questions politiques, économiques et sociales, culturelles et environnementales.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case