Eaux usées : le Maroc enregistre un taux d’épuration de 71%

CREDIT PHOTO: DR

Le taux d’épuration des eaux usées est passé de 5 % en 1999 à plus de 71 % à fin 2016, a fait savoir, jeudi 30 mars à Ifrane, la Directrice de la Coopération et Communication à l'ONEE- Branche-eau, Asma El Kasmi, à l’occasion de la présentation du Rapport mondial des Nations unies sur la mise en valeur des ressources en eau 2017 sous le thème "les eaux usées, une ressource inexploitée".

D’après la même source, cette performance a été rendue possible grâce à 113 stations d’épuration des eaux usées (STEP) fonctionnelles, dont 93 réalisées par l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) et d’autres par les autres distributeurs dans les grandes villes.

Cinquante nouvelles STEP additionnelles sont en développement pour traiter l’accroissement de l’urbanisation et de la population que connait le pays, a ajouté El Kasmi, également, présidente de la Chaire UNESCO "Eau, femmes et pouvoir de décisions " à l’Université Al Akhawayn.

Professeur El Kasmi a souligné que le rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources montre que la gestion améliorée des eaux usées implique aussi bien la réduction de la pollution à la source que l’élimination de contaminants des flux d’eaux usées, la réutilisation des eaux récupérées et la récupération de sous-produits utiles.

Le Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau est le fruit de la collaboration des 31 entités des Nations Unies et des 37 partenaires internationaux qui constituent l’ONU-Eau.

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case