Espaces verts: les casablancais ont droit à moins d’un 1m2 par habitant, selon la Cour des Comptes

Driss Jettou, le premier président de la Cour des comptes.

Alors que l’OMS fixe l’indicateur des espaces verts en fonction du nombre de la population à 25 m2 par habitant, à Casablanca ce taux ne dépasse pas 1,3m2 par habitant. C’est ce qu’a relevé la Cour des comptes dans son dernier rapport annuel publié ce lundi 24 avril 2017.

Pire, ce rapport qui couvre l’exercice 20105 de la Cour des Comptes souligne que plus de la moitié des arrondissements de Casablanca enregistrent des taux faibles ne dépassant pas un mètre carré par habitant.

A noter que la commune de Casablanca gère plus de 397 hectares d’espaces verts qui ont demandé plus de 47 MDH en termes de dépenses d’entretien en 2013. Toutefois, selon la Cour des Comptes, la gestion des espaces verts à Casablanca pâtit d’une absence d’une vision claire. « L’exécution du budget alloué à la gestion des espaces verts s’effectue sans définir les objectifs escomptés à moyen et court terme et en l’absence de programmes et de plans d’action susceptibles d’encadrer l’action de tous les intervenants dans ce domaine », indique l’instance présidée par Driss Jettou.

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case