Finale EST-WAC: réunion à Paris du comité exécutif d'urgence de la CAF

La réunion du comité exécutif d’urgence de la Confédération africaine de football (CAF), convoquée suite à la finale retour chaotique de la Ligue des Champions d’Afrique entre le WAC de Casablanca et l’Espérance de Tunis (EST), a débuté mardi à Paris avec la participation d’une délégation marocaine composée de responsables de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et de l’équipe casablancaise.

Au cours de cette réunion, les participants vont «débattre des issues réglementaires à réserver à cette rencontre».

«Suite aux événements survenus lors du match EST/WAC comptant pour la finale retour (de la Ligue des Champions) et après l’arrêt du match, le président de la CAF, M. Ahmad Ahmad, décide de provoquer un comité exécutif d’urgence le 4 juin pour débattre des issues réglementaires à réserver à cette rencontre», avait en effet indiqué l’instance sportive panafricaine dans un bref communiqué publié dans la nuit de vendredi à samedi derniers.

Lors de la finale retour de la Ligue des Champions d’Afrique, disputé vendredi dernier au stade olympique de Radès (banlieue de Tunis), l’arbitre de la rencontre, le Gambien Bakary Gassama, a refusé d’accorder le but égalisateur du WAC inscrit par Walid Karti à la 59ème minute pour un supposé hors-jeu sans qu’il y ait possibilité de recourir à la VAR défaillante pour en confirmer la parfaite régularité.

Le WAC était alors mené au score (1-0) suite à un but marqué à la 41ème minute par Youssef Belaili.

Après une longue interruption, le référé a jugé que l’EST pouvait être proclamée vainqueur.

En finale aller, les deux équipes avaient fait match nul 1-1 à Rabat.

Avant le début effectif de la réunion d’urgence consacrée à la finale retour EST-WAC, le comité exécutif de la CAF a tenu une séance dont l’ordre du jour comportait des allocutions des présidents de la CAF et des Unions zonales.

Une intervention du président de la FIFA, Gianni Infantino, et une présentation de l’état d’avancement de la 39èm Coupe d’Afrique des Nations, Egypte 2019, étaient également au programme, outre l’examen de questions diverses.

La délégation marocaine à cette réunion était conduite par M. Fouzi Lekjaa, président de la FRMF et composée de MM. Said Naciri, président du bureau dirigeant du Wydad Casablanca, Hamza El Hajoui, vice-président de la Fédération, Tarek Najm, son Secrétaire général, et Mohamed Makrouf, Conseiller de M. Lekjaa et responsable communication à la Fédération.

Pour la réunion d’urgence, seuls les membres du comité exécutif étaient admis à y participer conformément aux règlements de l’instance sportive africaine.

Le président de la FRMF, en sa qualité de 3ème vice-président de la CAF, devrait se retirer de la réunion à l’énoncé de la décision devant la sanctionner, au même titre d’ailleurs que le président de la Fédération tunisienne de football, apprend-on auprès de la délégation marocaine.

Au moment où se tenait la réunion du comité exécutif de la CAF dans un grand palace de Paris, des dizaines de supporters wydadis revêtant le maillot de leur équipe et brandissant le fanion et les bannières s’étaient mobilisés à l’extérieur de l’édifice pour lui témoigner leur solidarité et réclamer que justice lui soit rendue.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case