France : 84 morts dans un attentat à Nice pendant le feu d'artifice du 14 juillet

attentat-nice-france
Le camion qui a foncé sur la foule à Nice, le 14 juillet 2016 - © ph : AFP

Un attentat le jour même de la Fête nationale: à Nice, un homme au volant d'un camion a commis un carnage jeudi soir, quelques instants après la fin du feu d'artifices du 14 juillet, tuant 84 personnes en leur fonçant dessus sur la Promenade des Anglais.

18 blessés sont toujours en urgence absolue, selon le dernier bilan du ministère de l'Intérieur

Un camion blanc a foncé à toute vitesse dans la foule, suscitant un mouvement de panique et jetant des débris tout autour. Le chauffeur du camion a été abattu et un important périmètre de sécurité a été mis en place à proximité des lieux du drame.

Plusieurs ambulances sont arrivées sur place et des membres des forces de l'ordre et des militaires se sont ensuite déployés en nombre sur les lieux.

Huit mois après les attaques jihadistes commises en novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, le président de la République François Hollande a évoqué, quelques heures après les faits, une attaque dont le caractère terroriste ne peut être nié, annonçant la prolongation de trois mois de l'état d'urgence, qui devait s'achever le 26 juillet. Il est attendu à Nice vendredi en compagnie du Premier ministre Manuel Valls, qui a évoqué dans la nuit une immense douleur.


Laisser un commentaire