Immo GCAM 1000x90

Interview de Mohamed Chakil: "La ligne Casa-Amman répond à un besoin pressant"


MOHAMED CHAKIL, représentant de la RAM en Jordanie

Le premier avion de la nouvelle ligne directe Casablanca-Amman a atterri le lundi 1er avril 2019 à l’aéroport de la capitale jordanienne. Une grande cérémonie a été organisée à l’aéroport Reine Alia.

Vous étiez derrière ce projet jusqu’à sa concrétisation aujourd’hui. Quelles sont les motivations de la RAM pour ce choix de destination?
La mise en place de cette nouvelle ligne directe entre Casablanca et Amman, est la réponse à un besoin pressant, présent dans les deux pays. Les voyageurs en provenance du Maroc auront désormais un accès plus facile aux pays du Moyen Orient, et à son potentiel touristique très important. De même pour les ressortissants jordaniens, à qui l’accès à des pays de l’Afrique, l’Europe de l’ouest, ou encore le continent américain, est encore peu envisageable pour des voyages touristiques.

Quel serait l’impact de cette ligne sur les liens économiques entre les deux pays?
Aujourd’hui et après la visite du Roi jordanien Abdullah II au Maroc et les rencontres effectuées avec SM le Roi Mohammed VI, de nouvelles opportunités économiques s’ouvrent aux deux pays. L’arrêt de cette ligne en 2003, avait limité les activités de business entre les hommes d’affaires marocains et ceux du Moyen Orient. De notre côté, nous souhaitons rapprocher les distances, et ainsi encourager cet échange entre les deux Royaumes, et nous sommes confiants que l’impact sera positif et palpable dans un futur très proche.

Pensez-vous développer d’autres formes de tourisme grâce à cette inauguration?
Évidemment, une nouvelle tendance a vu le jour ces derniers mois. On parle de tourisme religieux, qui en plus de l’Omra à l’Arabie Saoudite, nos concitoyens sont désormais demandeurs de visites touristiques vers Bait Al Maqdis.

Vous avez décidé d’une fréquence de trois vols aller/retour par semaine. Quelles seraient les évolutions envisageables d’ici 2020?
Effectivement, cette fréquence a été sagement réfléchie, et vient dans un premier temps répondre au besoin cité précédemment. Notre objectif à présent, est d’avoir un retour de marché, connaître les spécificités de ce vol et stabiliser la ligne sur ces six prochains mois. Quant au taux de remplissage, nos objectifs atteignent le palier des 70 à 80% d’ici début 2020. De même pour la fréquence, qui évoluera lors de la saison prochaine à 5 vols A/R par semaine.

Quelle est votre stratégie pour approcher le client jordanien et à quel prix proposez-vous cette nouvelle liaison?
Le billet de l’aller et le retour est à partir de 3.700 dirhams, malgré que nous opérons pour une ligne directe, qui est censée être plus chère. La RAM a décidé de mettre en place des prix largement compétitifs, afin d’encourager nos clients pour de nouvelles destinations, mais aussi pour se rapprocher du voyageur jordanien et l’habituer à la qualité de nos services.


Laisser un commentaire