Le pape François au Maroc fin mars 2019


L’esprit du dialogue interreligieux


Le pape François devrait visiter les villes de Rabat et de Casablanca, au cours d’un voyage les 30 et 31 mars.

À l’invitation du roi Mohammed VI et des évêques, le Pape François se rendra au Maroc, pour un voyage apostolique, du 30 au 31 mars 2019. A cet effet, le Vatican vient de dévoiler un logo spécialement conçu pour cette visite après une sélection parmi une cinquantaine d’autres ayant été proposées lors d’un concours lancé par le Saint-Siège. Sur ce logo figurent la croix chrétienne et le croissant musulman, détaille Vatican News. Les couleurs varient du rouge et vert (couleurs du Maroc) au blanc et jaune (couleurs du Vatican) et le nom du Maroc y est «écrit en arabe pour honorer le pays qui l’invite », lit-on dans cette note. Le message que veut faire passer cette visite du pape est clair, à savoir l’espérance et le dialogue interreligieux entre le Pape François, le «commandant du monde chrétien », et le Roi Mohammed VI, qui porte le titre de commandeur des croyants.

Le programme de la visite n’est pas encore entièrement établi mais, «sans aucun doute, il célébrera l’eucharistie avec tous les chrétiens qui pourront et voudront se rassembler», prévoit l’archevêque de Rabat, Mgr Cristóbal López. Le pape «rend visite au peuple marocain et à la communauté ecclésiale, y compris les nombreux frères qui sont au Maroc de passage et qui migrent vers l’Europe péniblement et dans des situations de grande difficulté », souligne l’archevêque de Rabat. Cette rencontre cadre parfaitement avec l’esprit d’un dialogue interreligieux islamo-chrétien que tous les deux pays veulent promouvoir.

«Prochainement, j’aurai l’occasion de me rendre dans deux pays à majorité musulmane, le Maroc et les Emirats arabes unis», a rappelé le Saint-Père lundi 7 janvier dans son discours au Corps diplomatique. «Il s’agira de deux opportunités importantes pour développer davantage le dialogue interreligieux et la connaissance réciproque entre les fidèles des deux religions», a-t-il affirmé. Il s’agit de la deuxième visite d’un pape dans le Royaume, 34 ans après le voyage du souverain pontife Jean-Paul II le 19 août 1985. Reçu à l’époque par le roi Hassan II, le pape avait notamment prononcé un discours devant des milliers de personnes, au stade Mohammed V de Casablanca et avait ouvert la voie à un dialogue permanent entre musulmans et chrétiens.

Laisser un commentaire