L'Istiqlal ouvre le bal des concertations pour former le gouvernement



Le round des négociations pour former le gouvernement a été lancé ce mardi 21 mars 2017 par Saad Dine El Otmani, chef de gouvernement désigné, a indiqué Mustapha Khalfi, porte parole du PJD ce mardi.

D'après la même source, les concertations devraient se dérouler selon le classement des résultats des partis lors des dernières élections législatives. Programmés en premier, les responsables du PAM ont toutefois reporté leur rencontre pour l'après-midi à cause d'un empêchement de dernière minute.

Le bal des concertations a ainsi été ouvert ce matin avec la réception par M.El Otmani d'une délégation de l'Istiqlal, parti classé troisième dans les élections après le PAM.

 

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la réunion entre le chef de gouvernement désigné et des membres du PI M. Mohamed Soussi, membre du comité exécutif du Parti de l’Istiqlal (PI), a fait part, mardi, de la volonté de son parti d’intégrer la prochaine majorité gouvernementale.  M. Soussi a indiqué que la décision prise par le PI en octobre dernier à ce sujet est "la même que celle exprimée aujourd’hui", réitérant le soutien du parti au chef de gouvernement désigné.

Il a également exprimé le souhait du PI de voir M. El Othmani accomplir "cette noble et difficile mission", de manière convenable.

Devaient suivre, ce jour même, des consultations avec le RNI, puis l'UC, le PAM et enfin le MP. Dans le même ordre, le mercredi 22 mars, M. Otmani devrait rencontrer les leaders de l'USFP et du PPS. « Le chef du gouvernement désigné est animé par une forte volonté d’accélérer le cour de ces concertations afin aboutir à la formation d'une majorité forte et à l'élaboration d'un projet de gouvernement. A cet effet, il y a une forte mobilisation conformément aux hautes instructions du Roi Mohammed VI et pour être à la hauteur des attentes du peuple marocain », a par ailleurs souligné M.Khalifi.




Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case