Le Maroc désigné pays organisateur des Jeux Africains 2019



Le Maroc et l'Union Africaine (UA) ont signé, samedi à Rabat, le protocole d'accord conférant au Royaume l'organisation des Jeux Africains de 2019, qui porteront sur une vingtaine de disciplines sportives, dont au moins huit seront qualificatives pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020.
Ces Jeux Africains qui se tiendront pendant l’été 2019 dans les villes de Casablanca et Rabat.
Une cérémonie de signature du protocole d’accord a eu lieu à Rabat le 10 novembre en présence notamment du Ministre marocain de la Jeunesse et des Sports Talbi Alami, de la Commissaire de l’Union Africaine chargée de la commission des Affaires Sociales et des Sports Amira Elfadel, du Président par intérim de l’ACNOA, Mustapha Berraf, du Président de l’UCSA Ahmed Nasser et du Premier Vice-président du Comité Olympique marocain Kamal Lahlou.

Dans une déclaration à l'issue de la cérémonie de signature, M. Talbi El Alami a indiqué qu'après le désistement du pays désigné initialement pour l'organisation, le Maroc ne dispose plus que de dix mois pour la préparation de ces Jeux dont le coup d'envoi devrait être donné à l'occasion de la Fête de la Jeunesse de l'année prochaine, précisant qu'au moins 5.000 athlètes prendront part à cet événement. Diverses disciplines seront représentées à cet événement, dont huit, au moins, seront qualificatives pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020, a-t-il souligné, formant le vœu de voir les champions marocains tirer profit du fait d'évoluer à domicile pour valider leurs billets à cette grand-messe du sport mondial.

Pour sa part, Mme El Fadil a relevé que "grâce à ces jeux, les jeunes du continent auront l'occasion de développer leurs compétences en particulier et le sport africain en général", notant que les Jeux auront également un impact positif sur les domaines politiques, économiques et sociaux.

Une commission mixte s'attèlera à arrêter la liste définitive des disciplines qui prendront part aux Jeux Africains, a ajouté Mme El Fadil.

La commissaire aux Affaires sociales de l'UA n'a pas manqué de remercier le Royaume pour l'organisation de cette 12è édition dont elle est "assurée de la réussite".

Pour nombreux responsables du sport national, dont Kamal Lahlou, la signature de ce protocole d'accord vient couronner les efforts déployés par le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, en faveur du développement du sport au niveau continental et la promotion de la jeunesse africaine. Elle consolide également la confiance dont jouit le Royaume auprès des instances internationales pour l'organisation des événements sportifs internationaux de grande envergure, grâce à l'expertise dont il dispose.
La 12è édition des Jeux africains, qui sont organisés chaque quatre ans par l'Association des comités nationaux olympiques d'Afrique (ACNOA) et l'UCSA, verra la participation de 5.000 athlètes, outre les officiels de 54 pays membres de l'ACNOA et sera, pour la première de l'histoire de ces Jeux, qualificative pour les JO de Tokyo en 2020.

Laisser un commentaire