Immo GCAM 1000x90

Le Maroc offre au Monde une journée internationale du sport

Le sport, vecteur de paix entre les pays et pratique indispensable pour la préservation et le maintien d’une bonne santé pour les humains a eu la place qu’il mérite depuis que l’Organisation des Nations-unis a établi le 6 avril une journée dédiée à sa célébration, suite à une proposition de Kamal Lahlou, vice-président du Comité National Olympique Marocain.

Au second forum international tenu à Genève entre le Comité International Olympique et l’ONU, tenu le 22 mai 2011, le représentant marocain suggérait la création de cette journée. L’idée a eu le soutien du secrétaire général de l’ONU, à l’époque Ban-Ki-Moon. Deux années plus tard, le processus onusien aboutira en août 2013. Le 23 du même mois, l’Assemblée Générale de l’ONU a adopté à l’unanimité la décision de la création de cette journée.

Depuis, le 6 avril est devenue une journée internationale du sport pour le développement et la paix fêtée par le monde entier. Une décision qui rendait justice au sport, vecteur de développement et activité porteuse de valeurs de paix et de tolérance. Cette date est désormais incontournable et constitue un véritable appui à l’essor et la promotion du sport.

« Cette journée internationale pour le sport n’est pas seulement un moment de célébration des valeurs portées par cette activité. Depuis l’antiquité, les compétitions sportives étaient liées à l’idée de paix. Les Grecs cessaient toutes les guerres durant les jeux. Plus proche de nous, des rapprochements entre pays ennemis ont eu lieu à l’occasion d’événements sportifs », explique Kamal Lahlou, l’initiateur de la célébration de la journée du sport.

Cette journée, poursuit-il, doit aussi servir de levier de la mobilisation de tous pour la pratique de l’activité physique. Il est établi que c’est le meilleur moyen de prévenir plusieurs maladies graves. Car le sport célébré ne se résume pas aux compétitions des élites, mais concerne les milliards de terriens, l’humanité.

Le mouvement olympique marocain, par l’intermédiaire de Kamal Lahlou, a rendu un grand service à l’olympisme universel. Au niveau national, Kamal Lahlou propose depuis l’année dernière la création de commissions olympiques régionales qui sous la supervision du CNOM pourraient œuvrer pour le renforcement des installations, des structures, d’accueil au profit de l’ensemble des disciplines, une idée qui, elle aussi, fait son chemin.

Ainsi devenue une tradition universelle, la journée du sport est célébrée au Maroc depuis 5 ans déjà et fut à chaque fois une réussite et a dépassé, au fil des éditions, toutes les espérances. Après Casablanca en 2014, Berkane en 2015, Ouazzane en 2016, Tiznit en 2017, ou à Jmaat S’haim en 2018, le choix a été porté cette année sur la ville de Benslimane, réputée pour son micro-climat idéal pour la pratique du sport.

En effet, l’Association Marocaine Sport et Développement (AMSD) renouvelle son engagement et son rendez-vous annuel et célèbre la journée internationale du sport au service du développement et de la paix, en collaboration avec la province de Benslimane et la Fondation Mohammed VI des Champions Sportifs. Le sport étant au cœur du projet sociétal de Sa Majesté le roi Mohammed VI, l’AMSD s’est lancée un pari audacieux il y 5 ans.

Cette journée, fêtée chaque année par des organisations internationales, nationales ou régionales travaillant dans le domaine du sport ou du développement, vise à encourager les personnes de tous âges, de toutes capacités et de toutes les couches sociales à devenir plus actives et à adopter un mode de vie sain.

La province de Benslimane s’apprête donc à accueillir, le samedi 6 avril 2019, des centaines de participants venus de toute la région pour concourir dans un esprit de fête dans différentes disciplines. Au programme : basketball, handball, volleyball, football, tennis de table, pétanque, aérobic et fitness, karaté, taekwondo, judo, kids athletics, marche. Un village sera également consacré aux partenaires et aux sports d’exhibition : sports urbains (roller, skate, trottinettes, parkour, free style foot, capoeira…) et boxe.

Cette 6ème édition est encouragée par deux hautes instances internationales : le Comité International Olympique et l’Organisation des Nations-unies au Maroc. Il est à noter qu’elle bénéficie également du soutien du ministère de la Jeunesse et des Sports, garant de sa pleine réussite.

A noter aussi que l’ambassade de France adhère totalement à l’esprit de cet évènement. Elle accompagne et soutient l’AMSD dans la célébration de cette journée à travers de nombreuses initiatives, à savoir la présentation du réseau des ambassades sportives, l’exposition sur le sport féminin à l’institut français de Rabat, la signature de convention entre les fédérations française et marocaine de boxe, pour n’en citer que quelques-unes de ces initiatives.

Cette journée sera aussi l’occasion d’annoncer le lancement de l’Association pour la Promotion du Sport en Entreprise au Maroc (APSEM).

L’association compte beaucoup sur l’appui de son partenaire et initiateur de cette journée, M. Kamal Lahlou, pour qui « le plus important, ce n’est pas d’être l’initiateur de cette journée, mais de l’utiliser pour des politiques publiques, assurant le droit de tous, à la pratique du Sport ».

 


Laisser un commentaire