Un match qui fait polémique

Lors de son dernier match de poule qui l’opposait au Nigéria le lundi 17 juin 2019, l’équipe de France a suscité une polémique. Malgré le score final de 1-0 et la première place dans le groupe A, la performance des françaises semble avoir déçu une bonne partie des spectateurs. En effet, la victoire a été possible grâce à une double décision du VAR (assistance vidéo à l’arbitrage), ce qui a exaspéré l’entraîneur du Nigéria, Thomas Dennerby. « Si je vous donne mon avis, j’aurai des problèmes et ils me renverront à la maison », a-t-il dit lors d’une conférence de presse à la fin du match.

Après une faute contre Viviane Asseyi (attaquante nigériane) et le recours à la vidéo, l’arbitre a sorti le carton rouge contre Ngozi Ebere (défenseure) et sifflé un premier pénalty. Immédiatement après le tir non concluant de Wendy Renard, un autre pénalty est accordé suite à un second recours au VAR : l’arbitre a reproché à la gardienne nigériane d’être sortie trop tôt sur la tentative initiale de la footballeuse française.
Le deuxième tir aura finalement été le bon : Wendy Renard marque ainsi le seul but du match à la 79ème minute.

Au programme ces prochains jours
Les matchs de poule prennent fin le 20 juin 2019, et laisseront place aux huitièmes de finale deux jours plus tard.
Les deux derniers matchs du groupe D sont au menu ce mercredi 19 juin 2019 : Japon – Angleterre et Ecosse-Argentine.

Huitièmes de finale
Dans la soirée du 18 juin, l’Australie a dominé 4-1 face à la Jamaïque, et le Brésil a vaincu l’Italie 1-0. L’équipe brésilienne s’est ainsi qualifiée pour les huitièmes de finale, et affrontera sans doute la France pour son prochain match.
Quatorze sélections sont déjà certaines de continuer la compétition dans cette Coupe du monde féminine 2019 : la France et la Norvège (groupe A), l’Allemagne, l’Espagne et la Chine (groupe B), l’Italie, l’Australie et le Brésil (groupe C), l’Angleterre et le Japon (groupe D), les Pays-Bas et le Canada (groupe D), la Suède et les Etats-Unis (groupe F). Il ne reste donc plus que deux places de libres pour les huitièmes de finale.

L.H.


Laisser un commentaire