MIM: Le cheval Rajeh remporte le GP de SM le Roi Mohammed VI du pur-sang arabe

Le cheval Rajeh a remporté le Grand Prix de SM le Roi Mohammed VI du pur-sang arabe, disputé, dimanche, à l’hippodrome d’Anfa à Casablanca, dans le cadre de la deuxième journée du 5ème Meeting International du Maroc (MIM).

Rajeh, monté par Harry Bentley et propriété de Sheikh Mohamed Bin Khalifa Al Thani, a parcouru la distance de 2.100 mètres en un chrono de 2:23.08, dans cette épreuve ouverte à tous les chevaux mâles entiers et juments pur-sang arabe de 4 ans et plus inscrits au stud-book arabe de leur pays de naissance affilié à l’Organisation mondiale du cheval arabe (WAHO).

La deuxième place est revenue au cheval Ibn Gadir, monté par Ioritz Mendizabal et propriété de Yas Horse Racing, devant Fawzi Al Mels, monté par Thami Zergane et appartenant à Fal Stud.

Quant au Grand Prix de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, une épreuve de 1.900 mètres réservée tous chevaux mâles entiers et juments pur-sang arabe de 3 ans et plus, il a été enlevé par le cheval Deryan, monté par Ioritz Mendizabal et propriété de Yas Horse Racing.

La deuxième place est revenue au cheval Kerchera, monté par Madihi Zouhair et propriété de Ecu Zak Hakam, tandis que Adi De Saint Lon, monté par Mosse Gerald et appartenant à Semlali Zakaria, a occupé la troisième marche du podium.

S’agissant du Grand Prix de SAR le Prince Moulay Rachid, épreuve de 1.750 m ouverte aux poulains mâles entiers et pouliches pur-sang arabe de 3 ans, la victoire est allée au cheval Al Noury, monté par Zouhair Madihi et propriété de Zak Blood Stock.

Al Noury a devancé Beryl De Pompadour, monté par Khalid Jbilou et propriétaire Kamal Daissaoui, suivi de Berkania Fal, dont le jockey est Khalid Ibba et le propriétaire est Fal Stud.

Le prix de la Coupe du Président des Emirats Arabes Unis, une épreuve disputée sur 2.100 m, a été remporté par le cheval Aoun, monté par Ioritz Mendizabal et propriété de Yas Horse Racing, suivi de Enigma Al Coyan, monté par Khalid Jbilou et appartenant à Kamal Dissaoui.

La première journée du Meeting International du Maroc, disputée samedi, a été marquée par la victoire du cheval Can Vocifer, monté par Rachid Amenai, dans le Grand Prix de SM le Roi Mohammed VI du pur-sang anglais.

Initié par la Société royale d’encouragement du cheval (SOREC), cette prestigieuse compétition, considérée comme l’un des grands rendez-vous de courses de chevaux, joue un rôle majeur dans le rayonnement de la filière courses marocaines à l’international.

Cette édition a enregistré l’introduction de deux nouvelles courses, à savoir le Prix Vichy, course organisée en l’honneur du jumelage de l’hippodrome de Casablanca-Anfa et l’hippodrome de Vichy Bellerive (France) et le Prix Fegentri, compétition de renom dédiée aux cavalières amatrices qui vient d’intégrer le Maroc dans son circuit mondial.

Véritable vitrine pour un sport d’excellence et de performance, le MIM est le résultat de la fusion de deux événements majeurs du calendrier hippique marocain, à savoir la Journée internationale du pur-sang arabe et la Journée internationale du pur-sang anglais.

Cette manifestation sportive a connu la participation de plus de 100 chevaux représentant le Maroc, la France, l’Espagne, la Pologne, les Emirats Arabes Unis, le Qatar et le Sultanat d’Oman.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case