Le ministre de l'Emploi rejette les propositions de la CDT sur la loi réglementant la grève


Abdelkader Zair & Mohamed Yatim

Une réunion s’est tenue ce mardi 2 juillet 2019 à l’initiative de Mohamed Yatim, ministre de l’emploi et à laquelle ont assisté des représentants du ministère de l’intérieur et de celui de la modernisation des secteurs publics, d’une part et une délégation du bureau exécutif de la CDT, menée par Abdelkader Zair, secrétaire général de la centrale syndicale, d'autre part.

Le responsable du syndicat a demandé à ce que le gouvernement retire du circuit législatif le projet de loi réglementant le recours à la grève. Pour la CDT, « ce texte ne peut être discuté au Parlement alors qu’il devait être élaboré dans le cadre de concertations tripartites (gouvernement, syndicats et patronat), or, le projet en question a été préparé de manière unilatérale par le gouvernement. C’est l’approche de dialogue entre les trois parties qui a permis de finaliser le nouveau code du travail, pourquoi l’ignorer en matière de droit de grève ? » se demande la centrale syndicale.

En réponse à cette demande, M. Yatim a refusé tout retour en arrière, considérant que la meilleure façon d’avancer sont les consultations par des échanges de documents, comme cela a été fait lors de l’élaboration de l’accord du 25 avril 2019 avec les centrales syndicales. Lequel accord a été rejeté par la CDT.

La centrale syndicale dit sa disponibilité à prendre part à un dialogue tripartite considérant que c’est le seul moyen de parvenir à un texte consensuel.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case