Mme Afilal annonce au Caire la création prochaine du Centre Mohammed VI des études et recherches sur l'eau dans le monde arabe

Charafat Afilal, ministre déléguée chargée de l’Eau Charafat Afilal, ministre déléguée chargée de l’Eau

La ministre déléguée chargée de l'Eau, Mme Charafat Afilal, a annoncé, dimanche au Caire, la création prochaine du "Centre Mohammed VI des études et recherches sur l'eau dans le monde arabe" au Maroc et ce, en large partenariat avec le Conseil arabe de l'eau.

La ministre a souligné, lors de la séance inaugurale des réunions de la 4è Assemblée générale du Conseil arabe de l'eau, que ce Centre sera un espace de recherches, d'échanges et de partage des compétences scientifiques, de l'expertise technique et d'expériences nationales dans les domaines d'exploration des ressources hydriques et leur évaluation, outre l'élaboration de plans d'aménagement des installations, la mobilisation des eaux de surface et souterraines, ainsi que leur gestion et leur préservation.

Elle a ajouté que ledit Centre s'attèlera aussi à l'élaboration d'études stratégiques, la formulation de conceptions générales, et la réalisation d'études prospectives afin d'aider les décideurs, les acteurs institutionnels et les intervenants dans le secteur de l'eau dans le monde arabe à définir les politiques publiques, les exécuter et les évaluer en vue de faire face aux défis actuels et à venir, et surmonter les contraintes liées à l'eau.

Mme Charafat afilal a formulé le souhait que ce Centre soit un outil efficient pour faire valoir le patrimoine hydrique arabe, son rayonnement et sa valorisation avec tous les moyens possibles, ainsi qu'un levier de promotion des secteurs en relation avec l'eau dans le monde arabe, en l'occurrence la recherche, le développement et la consultation.

Et de poursuivre que compte tenu du souci de faire en sorte que ce Centre puisse apporter des solutions efficaces et efficientes aux divers aspects de la problématique de l'eau dans la région arabe, 'nous entourons d'un grand intérêt les différentes étapes de sa création en vue de réunir les conditions requises de sa réussite''.

Elle a rappelé dans la foulée que l'étape d'élaboration des documents relatifs à sa création a pris le temps nécessaire, affirmant qu'une importance particulière a été accordée à la préparation et à la formulation des ses documents de référence, et à l'étude stratégique y afférente, dont les résultats ont été approuvés récemment.

La ministre délégué a lancé, dans ce sens, un appel à tous afin de booster le soutien au Centre Mohammed VI des études et des recherches hydriques, et à la mobilisation pour accélérer les travaux d'aménagement et d'équipement du Centre, dont les travaux de réalisation seront bientôt lancés, notant à cet égard que le Maroc prendra en charge la majeure partie des financements.

Selon la ministre, l'Ecole Hassaniya des Travaux Publics (EHTP) de Casablanca qui va accueillir ce Centre a consacré une superficie d'environ un hectare pour la construction de son siège permanent.

Et d'ajouter que le Centre, qui va fournir des prestations de haute qualité pourra être opérationnel, après l'achèvement des procédures de sa réalisation, grâce aux bâtiments et équipements mis provisoirement à sa disposition par l'EHTP, et ce après leur aménagement pour les adapter aux exigences des missions qui incombent au Centre.

La ministre a souligné, par ailleurs, la nécessité de conjuguer les efforts en vue de remédier à la problématique des ressources hydriques dans les pays arabes, mettant en avant le devoir de mobilisation des énergies pour limiter son impact et prévenir le danger imminent qu'elle représente.

Mme Afilal a rappelé par la même occasion que le Maroc va abriter la prochaine session du Conseil ministériel de l'eau, et son organisation, a-t-elle dit, est prévue début septembre prochain en parallèle avec le 3è Forum arabe de l'Eau.

Elle a plaidé dans ce sens pour une forte présence à cet événement de grande importance et ce, dans la perspective de la participation aux activités de la 22è session de la conférence mondiale sur le climat (COP22) qui aura du 7 au 18 novembre 2016 à Marrakech.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case