Mohamed Laâraj, ministre de la Culture et de la Communication

Mohamed Laaraj

Jusqu’à sa nomination le 5 avril  2017 par S.M. le Roi Mohammed  VI au poste de ministre de la  Culture et de la Communication au sein  du gouvernement Othmani, Mohamed  Laâraj était plus connu pour être un  professeur universitaire de la faculté  de droit de Fès et président du groupe  haraki du Mouvement populaire (MP) à  la Chambre des représentants.

Né le 13 février 1964 à Al Hoceima, ce  Rifain, devenu député sous les couleurs  du Mouvement populaire dans la  circonscription de sa région, a bénéficié  lors des élections législatives du 7  octobre 2016 de l’appui et de la sympathie  des habitants de Ikaouen, une  commune qui englobe 14.000 électeurs,  ce qui lui a assuré un confortable  siège. Licencié en Droit à l’Université  de Fès en 1987, il obtient son  Doctorat d’État en 2002 à Rabat.

Après avoir enseigné à l’Université  Abdelmalek Saâdi de Tétouan, il revient  à celle de Fès tout en assurant  la fonction de professeur visiteur dans  plusieurs universités du Royaume.  Spécialiste notamment en Droit  constitutionnel, M. Laâraj est l’auteur  d’une vingtaine d’ouvrages, ainsi que  de dizaines de contributions à des revues  spécialisées. Son parcours politique  commence au sein du Front des  Forces Démocratiques (FFD). Il entre  au Parlement en 2007 et enchaîne  deux autres mandats sous les couleurs  du Mouvement populaire (2011-  2016 et 2016-2021)

Laisser un commentaire