Le navire colombien "Gloria" fait escale à Casablanca

Le navire-école de la marine colombienne "Gloria" a accosté , lundi à Casablanca, dans le cadre d'une initiative qui se poursuivra jusqu'à jeudi prochain visant le renforcement des relations entre le Maroc et la Colombie.

La visite de ce navire, sur les mers depuis 1968 pour représenter la Colombie, est plus spéciale puisqu’il intervient à l’occasion du bicentenaire de l’indépendance de la Colombie et de la célébration des quarante ans de relations diplomatiques entre Bogota et Rabat, a indiqué, à cette occasion, l’ambassadeur de Colombie au Maroc, Mme Maria Del Pilar Gomez Valderrama.

Cet anniversaire, a-t-elle souligné, "sera l’occasion pour réaffirmer nos liens exceptionnels d’amitié et de coopération et réitérer notre volonté commune de continuer à consolider cette relation et à créer de nouveaux espaces de travail".

Saluant la qualité des relations de coopération maroco-colombiennes, la diplomate a fait savoir que plusieurs accords ont été signés entre les deux pays constituant un cadre juridique pour le développement d’activités dans divers secteurs d’intérêt mutuel notamment l’éducation, la promotion culturelle et sportive, le commerce et le tourisme.

Sorti de Carthagène le 7 juin dernier, Gloria a fait escale à Boston (USA du 21 au 24 juin), Saint Malo (France du 16 au 19 juillet), Klaipedia (Lituanie du 26 au 28 juillet), Karl Krona (Suède du 30 juillet au 4 Août), Rostock (Allemagne du 8 au 11 Août), Lahey (Pays-Bas du 20 au 23 Août), Liverpool (Royaume Uni du 30 Août au 2 Septembre), avant de retourner à son point de départ le 18 octobre prochain.

Ce navire porteur d’histoire, qui embarque un équipage de 165 marins, est ''un ambassadeur flottant'' de la Colombie. Il a pour mission de former les cadets de ''l'Armada nacional de Colombia''.

D'une longueur de 76 m, le navire est propulsé par 23 voiles. Il prenait part auparavant à des courses nautiques, mais le gouvernement colombien a décidé de le réaménager durant les années 1970 pour en faire un lieu d'exposition itinérant destiné à mettre en avant le patrimoine du pays.


1 commentaire

  • Nasser

    17 Septembre 2019

    Les relations entre le Maroc et la Colombie doivent être érigées en partenariat stratégique. Des ateliers communs devraient être mis en place pour comparer la production des deux pays, étudier les possibilités d'amélioration en termes de techniques de culture. Également la simplification de la chaîne logistique. Pourquoi pas des séances de .....dégustation. Non l'échange d'expériences est primordial. Il en va de la santé de tous les consommateurs des produits fétiches des deux pays. Et de la filière. Des millions de personnes en vivent, les gars.

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case