Nawal El Moutawakil réélue au conseil de l'IAAF

Le Britannique Sebastian Coe a été réélu, mercredi, à la tête de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) pour un 2è mandat de quatre ans, lors du Congrès de l'IAAF à Doha, tandis que Mme Nawal El Moutawakil a été reconduite en son poste de membre du conseil de l'IAAF.

Lors de ce Congrès, tenu à deux jours de l'ouverture des Mondiaux prévus dans la capitale qatarie, El Moutawakil qui siège au conseil de l'IAAF depuis 1995, a obtenu 120 voix, conservant ainsi son siège pour les quatre années à venir. Elle devient par la même occasion la seule femme arabe membre de cette instance internationale. Dans une déclaration à la MAP, la championne olympique des Jeux de Los Angeles de 1984 a souligné que sa réélection constitue une fiérté pour la femme marocaine, arabe et africaine et traduit la reconnaissance et la considération de ses efforts déployés au sein de l'IAAF, notant que le vote de cette année est historique dans la mesure où il a porté pour la première fois une femme au poste de vice-président de l'IAAF, en la personne de la Colombienne Ximena Restrepo après avoir obtenu 85 voix.

Mme Nawal El Moutawakil a avoué dans ce sens que la conservation de ce siège n'était pas facile mais elle est le fruit d'énormes efforts et de sacrifices. A cet égard, elle s'est dite fière de la confiance placée en elle par le Maroc et la famille de l'athlétisme au niveau mondial, faisant part de sa détermination à poursuivre ses efforts avec la même force, audace et détermination pour ériger l'athlétisme au top 3 des sports les plus populaires au monde et faire de ce sport une discipline noble et transparente loin du fléau de dopage.

Outre la Colombienne Ximena Restrepo, l'Ukrainien Sergueï Bubka a facilement été réélu premier vice-président de l'IAAF avec 139 voix sur 206 votants, suivi du prince saoudien Nawaf Bin Mohammed Al Saud (106 voix) et de Geoffrey Gardner des Iles Norfolk (105 voix).


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case