OMS : le Maroc a éradiqué le trachome, principale cause de cécité dans le monde



Le trachome, principale cause infectieuse de cécité dans le monde ne figure plus parmi les problèmes de santé publique au Maroc, ainsi qu’au sultanat d'Oman et au Mexique.

C’est ce qu’a annoncé le rapport 2017 de l'OMS sur les maladies tropicales rares publié mercredi à Genève.
D’après la même source, dans le monde, quelque 185.000 personnes ont été opérées du trachome et plus de 56 millions ont reçu des antibiotiques rien qu'en 2015.

En gros, le 4ème rapport sur ces maladies a fait état de progrès « sans précédent » observés ces dernières années dans la lutte contre les maladies tropicales rares, qui touchent plus de 1 milliard de personnes dans le monde, principalement en Afrique et en Asie.
Ces maladies rares, appelées aussi maladies tropicales négligées (MTN), sont au nombre de 19, et elles "aveuglent, mutilent et défigurent des centaines de millions de personnes dans les bidonvilles" et dans les régions les plus pauvres de la planète, selon l'OMS.

Le rapport 2017 de l'OMS relève que pour la seule année 2015 un milliard de personnes ont été traitées pour au moins une de ces maladies.
Toutefois, l'OMS estime qu'il y a environ 2,4 milliards de personnes qui n'ont toujours pas accès à des installations sanitaires de base, comme des toilettes ou des latrines, et que 660 millions continuent de boire de l'eau impropre.


Laisser un commentaire