Oujda, capitale internationale du Taekwondo grâce au champion Abdelkader Zrouri

 

IMG_8583


Quelques 700 participants représentant pas moins de 15 pays ont pris part, le week-end dernier, à la 2ème édition du tournoi international de Taekwondo d’Oujda. Plus de 5.000 spectateurs ont assisté à cet évènement sportif de haut niveau, initié par l’Association Oujda Sport pour le Développement, avec pour président le champion Abdelkader Zrouri.


Le samedi a symbolisé la journée de la compétition des Cadets, pour qui les tournois représentent quelque chose de particulier. Ils peuvent mettre en œuvre ce qu’ils ont appris à l’entraînement. Ainsi, chaque tournoi garantit de nombreuses expériences de vie et de jeu, une condition au développement de la personnalité. En plus de rencontrer des figures emblématiques de la discipline. « La joie des jeunes a récompensé tous nos efforts fournis pour organiser cet événement » confie Abdelkader Zrouri le président de l’association Oujda Sport pour le Développement.


Le dimanche, dédié aux Juniors et Seniors, chaque participant a eu à cœur de bien commencer la saison sportive 2015/2016, sous les yeux d’un public qui s’est déplacé en masse cette année. Cependant, la concurrence a été rude car près de 400 compétiteurs ont répondu présents incluant des champions de haut niveau de taekwondo, notamment, le quadruple champion de France et vice champion d’Europe Moussa Cissé, la championne d’Europe Buendia Marta Sanchez et la championne d’Espagne Sanchez Jiminez Isabel…


En ce deuxième rendez-vous annuel de taekwondo, le public a eu ainsi l’occasion de découvrir un art martial ancestral spectaculaire qui gagne à être connu. Avec des valeurs fortes : l’accessibilité à tous, la persévérance, l’humilité et le respect d’autrui ; mais aussi des vertus essentielles : maintien de la forme physique et de la souplesse, vivacité de corps et d’esprit, agilité, sérénité, sécurité maximale grâce aux protections…


« C’est une formidable opportunité pour montrer le dynamisme de cette discipline aux parents, aux élus et au grand public, s’enthousiasme M. Zrouri. Tout le monde sera mobilisé pour l’occasion. Nous allons organiser un beau tournoi. » Et les premiers indicateurs laissent à penser que c’est la bonne voie pour réussir. Tout a été prévu : les cinq aires de combats, 40 arbitres, les plastrons électroniques, la restauration. Rien n’a été laissé au hasard. « Nous avons sollicité nos personnalités locaux pour récompenser les vainqueurs, ajoute le Président. Tout le monde a joué le jeu. »


Laisser un commentaire