Ouverture de festival national de la musique andalouse à Fès

festival-national-musique-andalouse


Les travaux de la 21ème édition du festival national de Fès de la musique andalouse, se sont ouverts, samedi à Fès, sous le signe "La protection du patrimoine et sa transcription".

Lors du coup d'envoi de cette manifestation artistique, la troupe vocale scolaire "Assalam", présidée par Taib El Ouazzani, et l'orchestre de Rabat-salé de musique, présidé par Driss Guidera, ont émerveillé un public fin connaisseur avec un florilège des plus beaux chants de cet art musical sublime.

Les deux troupes, dignes dépositaires de cet art ancestral, ont revisité avec magnificence de nombreux morceaux de l'héritage musical andalous, fruit d'influences mutuelles entre le Maghreb, l'Andalousie et l'Orient.

La séance d'ouverture a été marquée aussi par un hommage rendu à certains maitres pour leur contribution à l'achèvement de la transcription du répertoire de la musique andalouse (solfège) et l'ouverture de l'exposition de la "fondation du patrimoine de la médina", dédiée à mettre en valeur les efforts consentis pour la préservation de la musique andalouse à travers des études, des recherches et des audois, outre des recueils publiés durant le siècle dernier.

S'exprimant à cette occasion, le président de la commune urbaine, Driss Azami Idrissi, a souligné l'importance de cet événement artistique et culturel qui connait la participation de nombreux chercheurs et des férus de la musique andalouse, notant que ce genre musical sublime a défié le temps pour devenir un signe de la civilisation marocaine.

M. Azami Idrissi a également mis l'accent sur la richesse et la profondeur qui caractérise le patrimoine musical marocain tout en mettant en valeur la contribution de toutes les générations à la préservation de ce patrimoine à travers leurs œuvres et leurs créations.

Initiée par la Commune urbaine de Fès en partenariat avec le conseil régional et la fondation du patrimoine de la médina, cette manifestation connait la participation de plusieurs orchestres du Maroc dont l'orchestre des amateurs de la musique andalouse-Casablanca, l'orchestre Assala de Meknès, orchestre feu Haj Ahmed Tazi de Taza, Orchestre Mohamed El Arbi Tamsamani de Tétouan, Orchestre feu El Brihi-Fès, et l'orchestre du conservatoire de musique de Fès.

La 21ème édition du festival national de Fès de la musique andalouse comprend aussi des spectacles, des soirées artistiques et des rencontres thématiques axées sur l'examen du patrimoine culturel et sa transcription animées par des académiciens, des universitaires et des professionnels ainsi que des sessions de formations au profit des jeunes.

Le festival de la musique andalouse est considéré comme l'un des évènements artistiques majeurs organisés à Fès afin de promouvoir et de pérenniser le patrimoine culturel et artistique local et national, aux côtés des festivals du Madih et Samaa, de l'art du Malhoun, de la culture soufie et de la culture amazighe.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case