Le procès de Hind El Achchabi contre son mari Mohcine Bennani Karim s’ouvre ce vendredi 8 mars

Libérée lundi 4 mars 2019, après avoir payé le montant du chèque considéré sans provision, Hind El Achchabi sera présente ce vendredi 8 mars au procès l’opposant à son mari, Mohcine Bennani Karim. Selon un communiqué rendu public par Noufel Raihani, avocat de Mme El Achchabi, cette dernière a été arrêtée le 13 février, suite à une plainte déposée par son mari qui n’a pas pu encaisser ledit chèque. La banque ayant rejeté le chèque pour motif de compte inexistant. Le 4 mars, la défense de Mme El Achchabi a pu régler le montant du chèque auprès des services compétents au niveau du tribunal correctionnel de Casablanca et déposé le jour même une requête pour la faire bénéficier de la liberté provisoire. Requête acceptée par la cour.

De ce fait, ajoute Me Raihani dans son communiqué, le procès qui s’ouvre ce 8 mars au même tribunal sera celui de deux dossiers que la cour a décidé de joindre puisqu’ils concernent les mêmes faits : le premier celui du chèque sans provision pour lequel est poursuivie Mme El Achchabi et celui de la plainte déposée par cette dernière le 19 février 2019 contre son mari pour usage frauduleux d’un chèque signé à blanc.

Pour l’avocat, au vu des preuves dont dispose sa cliente, le dossier connaîtra des développements surprenants qui permettront de tirer au clair cette affaire.

N. J.


Laisser un commentaire