Rabat, théâtre d'une première biennale entièrement dédiée aux femmes

Rabat accueillera du 10 septembre au 10 décembre 2019 sa première biennale dédiée à la création artistique contemporaine. Un événement dont l’édition inaugurale aura la particularité d’exposer uniquement des œuvres d’artistes femmes, pour repenser l’écriture de l’histoire de l’art et du monde au féminin.

Initiée par la Fondation nationale des musées (FNM) sur volonté royale, cette biennale se tiendra en partie au musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (MMVI) et dans d’autres lieux de la capitale. L’événement devrait durer trois mois et être ensuite organisé tous les deux ans. Le projet sera financé par la FNM et des fonds privés. La Biennale de Rabat s’installe dans différents lieux de la ville afin de créer un mouvement double et nécessaire : des œuvres dans l’espace public s’offrant à la curiosité des habitants et plusieurs lieux d’exposition invitant les visiteurs autant à découvrir les œuvres qu’à « errer » dans les paysages de la ville. L’architecte franco-algérien Abdelkader Damani, actuel directeur du Fonds régional d’art contemporain (FRAC) du Centre-Val de Loire en France, et co-commissaire de la Biennale de Dakar en 2014, a été nommé commissaire de cet événement. « Dans sa volonté pluridisciplinaire, par l’engagement de son protocole – n’inviter que des artistes femmes – et sa géographie à l’échelle de la ville, nous souhaitons que cette Biennale soit une improbabilité infinie dans le monde de l’art afin de changer d’imaginaire pour espérer transformer le réel », nous a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse organisée au Musée Mohammed VI de Rabat.

S’agissant de l’intitulé de la biennale « Un instant avant le monde », M. Damani a expliqué que lors de l’instant qui précède la naissance du monde, il n’y a pas de formes ni de couleurs et les artistes, consciemment ou inconsciemment, voyagent toujours vers cet instant précis, pour revenir avec des formes et des imaginaires nouveaux, précisant que cette biennale verra la participation de la ville de Rabat comme première artiste invitée ainsi que des architectes et des chorégraphes, venues entamer un nouveau récit du monde.

60 artistes plasticiens, architectes, chorégraphes et cinéastes seront invités lors de cette biennale, dont au minimum, 12 artistes marocaines.


Laisser un commentaire