La RAM, transporteur officiel de la Coupe des nations de l'UFOA

La compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) est devenue le transporteur officiel de la deuxième Coupe des nations de l'Union des Fédérations Ouest-Africaines (UFOA) de football, qui se déroulera du 28 septembre au 13 octobre prochain dans la ville sénégalaise de Thiès (70 km à l'Est de Dakar).

Un accord a été signé à cette occasion, lundi à Dakar, entre la RAM et ESPN Africa, un réseau de télévision thématique orienté sur le sport et partenaire de l’UFOA.

En vertu de cet accord, la RAM va offrir des billets d’avion pour assurer le transport des équipes participantes ainsi que des réductions tarifaires pour leurs accompagnateurs. Seize équipes, dont le Maroc, vont prendre part à cette compétition footballistique régionale.

« Cette manifestation de grande ampleur joue un rôle capital dans le rayonnement de la RAM et de son image au Sénégal, en Afrique en général et en Afrique de l’ouest en particulier », a souligné le délégué général Afrique de RAM, Ahmed Benrbia, lors d’un point de presse tenu à cette occasion.

« Notre participation à cet événement en tant que transporteur officiel est d’une importance stratégique pour notre compagnie car cette manifestation couvre une bonne partie des pays de l’Afrique de l’ouest où la RAM est très présente », a-t-il fait observer, notant qu’il s’agit également d’«une opportunité pour le Sénégal, notre premier marché africain, pour renforcer notre image de compagnie partenaire des grands événements au niveau africain, notamment ceux sportifs ».

Selon lui, c’est aussi une belle opportunité pour la compagnie d’intégrer un évènement sportif à l’échelle continentale et d’avoir une grande visibilité sur les chaines ESPN sports et celles locales des pays participants.

Notant que le soutien à la Coupe des Nations UFOA 2019 s’insère dans la politique globale de la compagnie, M. Benrbia a assuré, lors de ce point de presse marqué par la présence notamment du directeur régional de RAM, Yassine Tazi et du président de l’UFOA (zone A), que cette opération drainera un trafic important sur les lignes de la RAM, qui, a-t-il dit, est « très satisfaite de cette coopération pour encourager le sport au sein de notre continent ».

Il a rappelé par ailleurs que l’Afrique représente 25 % du trafic global de la RAM, qui ambitionne de porter cette part au tiers de son trafic global, soulignant que la présence de la RAM au Sénégal, première destination de la compagnie en Afrique avec 3 vols quotidiens, remonte à 1957.

De son côté, le président de l’UFOA (zone A), le Sénégalais Augustin Senghor, a affirmé que « le Maroc, qui prendra part à ce tournoi régional sur invitation, ne sera pas en terre inconnue dans la zone ouest-africaine ».

« Le Maroc est le pays du nord de l’Afrique le plus ouest africain, géographiquement, culturellement et au plan des relations avec les différents Etats de la région. C’est un plaisir d’accueillir l’équipe nationale du Maroc », a-t-il dit, ajoutant que la participation des Lions de l’Atlas à ce tournoi est salutaire et conférera davantage de rayonnement à la compétition.

Dans un communiqué remis à la presse à cette occasion, le Président Directeur Général de RAM, Abdelhamid Addou, a estimé que « la RAM est ravie d’être le transporteur aérien officiel de la Coupe des nations de l’UFOA ».

« Non seulement nous sommes ravis de transporter les équipes participantes, mais nous nous réjouissons également de pouvoir proposer à leurs fans des tarifs préférentiels pour assister à cette grand-messe footballistique », a-t-il ajouté.

A rappeler que la sélection marocaine participera à cette compétition sur invitation des organisateurs en remplacement de la Sierra Leone, suspendue par la FIFA.

La sélection marocaine jouera son premier match face au Libéria.

Cette édition connaîtra la participation de seize nations, à savoir le pays hôte le Sénégal, la Guinée Bissau, le Ghana, la Gambie, le Nigéria, le Togo, le Maroc, le Libéria, le Mali, le Niger, la Côte d’Ivoire, le Cap-Vert, le Burkina Faso, la Mauritanie, la Guinée et le Bénin.


Laisser un commentaire