Sahara : L'Europe prie l'ONU d'élargir la mission du Minurso, de quoi je me mêle?

parlement europe


Un amendement portant sur la surveillance et la protection des droits de l'Homme au Sahara, proposé par le groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL) au Parlement européen, a été retenu jeudi en séance plénière du Parlement à Strasbourg. Selon l'agence de presse algérienne APS,  cet amendement a été approuvé à l'issue du vote de la résolution du Parlement sur le rapport annuel 2014 sur les droits de l'Homme et la démocratie dans le monde ainsi que sur la politique de l'Union européenne en la matière.


Après un long débat, le Parlement européen a fini par adopter, par 258 voix contre 251, un amendement de députés qui exhortent les Nations unies à doter sa mission pour l'organisation d'un référendum au Sahara (MINURSO) d'un mandat de surveillance des droits de l'Homme.


Dans son amendement, le groupe GUE/NGL, cinquième force politique du Parlement européen en nombre de sièges, "prie instamment les Nations unies de doter la MINURSO d'un mandat en matière de droits de l'homme, à l'instar de toutes les autres missions onusiennes de maintien de la paix de par le monde". Il réitère, à l'occasion, son soutien pour "un règlement équitable et durable du conflit au Sahara sur la base du droit à l'autodétermination du peuple sahraoui, conformément aux résolutions des Nations unies en la matière".


Le groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL) au Parlement européen plaide également pour le respect des droits fondamentaux des Sahraouis, notamment leur liberté d'association, d'expression et leur droit de réunion.  Le groupe réclame, en outre, dans son amendement "la libération de tous les prisonniers politiques sahraouis" et demande qu' "un accès aux territoires du Sahara soit accordé aux parlementaires, aux observateurs indépendants, aux ONG et à la presse".


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case