Salon du Cheval d'El Jadida, une vitrine internationale du Barbe

La huitième édition du Salon du cheval (13-18 octobre), dont la cérémonie d'ouverture a été présidée lundi par SAR le Prince Moulay Rachid, offre l'opportunité pour tout un chacun de revisiter les multiples facettes de cet équidé qui fait partie de la richesse nationale et de découvrir les nouveautés du monde équestre tant au niveau national qu'international.

Certes, cet événement, placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, est l'occasion idoine pour les éleveurs, professionnels et surtout le large public de s'informer et de mieux connaître cette richesse nationale. Il va sans dire que la tenue de ce salon et son caractère international, acquis au fil des éditions, apportent une plus value au monde équestre en perpétuelle évolution sans, pour autant, perdre de son auréole historique.

L'ouverture à l'international s'est concrétisée, cette année, par le choix porté par les organisateurs (association du salon du cheval) sur le Portugal en tant qu'invité d'honneur et ce, dans la perspective d'une action commune en vue de contribuer efficacement au développement de l'équitation entre le Royaume du Maroc et les différents pays du globe.

Compte tenue de l'importance de cet événement de grande envergure, qui se situe à la croisée des chemins et des rencontres des cultures marocaine et internationale, le salon franchit un nouveau palier en déménageant dans le Parc d'Expositions Mohammed VI d'El Jadida, où les conditions techniques sont meilleures pour mieux présenter la filière équine et contribuer à sa promotion.

Ce parc, flambant neuf et premier du genre dans le Royaume avec une superficie de 46 hectares, permettra de promouvoir la richesse et l'authenticité du patrimoine équin national grâce notamment à la mise en place d'une zone de 7 Ha pour la Tbourida afin d'y accueillir les Sorbas des différentes régions du pays et de deux Halls d'exposition (1,9 ha).

Le thème retenu pour cette édition "Le cheval: arts et métiers" vient conforter l'importance des métiers liés à cet équidé et de leurs rôles majeurs pour l'économie régionale, eu égard aux diverses activités commerciales organisées à cette occasion.

Professionnels, experts et éleveurs seront au rendez-vous pour partager leurs expériences et savoir-faire dans ce domaine et mettre en avant les moyens et mesures qu'ils jugent appropriés pour le développement de la filière équine à l'échelle nationale.

Ce salon, entièrement dédié à la célébration du cheval, se décline en des activités ludiques, culturelles, artistiques, sportives et récréatives, suscitant l'intérêt, sans cesse grandissant, de toutes générations, allant des jeunes envoûtés par la beauté du cheval aux plus âgés exaltés par la traditionnelle Tbourida.

En effet et comme à l'accoutumée, une place de choix sera réservée à l'emblématique cheval barbe, qui occupe un important rôle économique dans la vie quotidienne en accompagnant le marocain, le long de l'histoire, comme principal moyen de locomotion de personnes et de marchandises tout en étant impliqué dans l'agriculture mais aussi la monture des cavaliers et guerriers.

Ainsi à travers l'organisation d'un championnat international du cheval barbe, le public découvrira ce compagnon inséparable, élément inamovible du patrimoine culturel national.

Rustique, jamais fatigué et très sociable, le barbe, qu'il soit utilisé à la selle ou en attelage, s'adapte à différents types de situations et de climats et se distingue par ses caractéristiques physiques en étant carré, c'est-à-dire que la hauteur de sa croupe est égale à sa longueur, avec sa tête forte et le profil droit ou obtus.

Outre ce championnat, d'autres compétitions et démonstrations nationales et internationales de qualité agrémenteront le salon avec le Championnat national du cheval arabe-barbe, la coupe des éleveurs marocains de chevaux arabes, le concours international de modèles et allures du pur-sang arabe (show A), le concours international de saut d'obstacles (CSI 1) et le concours international de saut d'obstacles (CSI 3), qui constitue la troisième étape du Morocco Royal Tour, qualificatif pour la Coupe du Monde.


Laisser un commentaire