CAM20-1000x90

Des sangliers aux alentours de Dar Essalam et Hay Riad à Rabat

Le programme des battues au sanglier sera poursuivi afin de lutter contre la prolifération des populations de sanglier aux alentours de Dar Essalam et Hay Riad à Rabat, a indiqué lundi la Direction régionale des eaux et forêts et de lutte contre la désertification. "Dans le cadre de la stratégie du département des eaux et forêts visant le suivi et la régulation des populations de sanglier, il est procédé annuellement à l'élaboration d'un programme d'intervention +battues+, notamment au niveau des sites enregistrant un nombre important des sangliers", souligne la direction dans un communiqué en réaction à des articles publiés dans certains journaux ainsi qu'à des photos et vidéos sur les réseaux sociaux.

La zone de Dar Essalam et ses alentours ont été classés par le département comme "point noir" au niveau duquel des battues au sanglier sont organisées annuellement dans le cadre d'un programme préétabli de régulation, a-t-elle rappelé, précisant qu'au cours de la saison 2018-2019, huit battues au sanglier au niveau de ce point noir ont été organisées et le nombre d’individus abattus est de l'ordre de 36 sangliers. Au titre de l'actuelle saison, quatre battues au sanglier ont été organisées depuis le début de janvier courant durant lesquelles 32 sangliers ont été abattus.

Se disant "vigilant et conscient de la problématique liée à l’augmentation du nombre de sanglier et les dégâts qu’il pourraient occasionner", lLe département des eaux et forêts s'engage "à prendre toutes les dispositions et mesures préventives, administratives et techniques, nécessaires pour réguler les effectifs du sanglier et répondre efficacement aux attentes des citoyens".


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case