SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside à Skhirat la cérémonie de signature du pacte Qualit'Air

lalla-hasnaa-skhirat

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, a présidé, jeudi à Skhirat, la cérémonie de signature du pacte Qualit'Air.

SAR la Princesse Lalla Hasnaa a également présidé la signature d'une convention pour appuyer la mise en place d'un dispositif de surveillance éco-épidémiologique au niveau de la région de Casablanca pour la période 2016-2018.

Le pacte Qualit'Air pour une action solidaire en faveur du climat a été signé par le président délégué de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'Environnement, Lahoucine Tijani, la présidente de la Confédération générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensalah Chaqroun, le Directeur général de "La Voix Express", Mohammed Talal, le Directeur Génétal de Gharb papier et Carton, Mounir El Bari, le président de l'Association professionnelle des cimentiers, Mohammed Chaibi, le président directeur général de la Compagnie de transports au Maroc, Ezzoubeir Errhaimini, le Directeur Général d'Oulmès, Abdelkhalek El Youbi, le Directeur Général d'Afriquia Gaz, Taoufiq Hamoumi, le PDG de Managem, Imad Toumi, le président de la Fédération des transports touristiques, Othman Cherif Alami et le PDG de la Société nationale des transports et de logistique, Mohamed Benouda.

Initiative de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, ce parte vise la généralisation des outils permettant la réalisation d'un bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) et la compensation volontaire des émissions inévitables.

La convention pour appuyer la mise en place d'un dispositif de surveillance éco-épidémiologique au niveau de la région de Casablanca pour la période 2016-2018 a été signée par le président délégué de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'Environnement, le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, la ministre déléguée chargée de l'Environnement, Hakima El Haite, la ministre déléguée chargée de l'Eau, Charafat Afailal, Hamza Belkbir, gouverneur, Directeur des Finances locales au nom du Wali directeur général des collectivités locales au ministère de l'Intérieur, le président de la région de Casablanca-Settat, Mustapha Bakkoury et le directeur de la Météorologie nationale, Abdellah Mokssit.

Intervenant lors de cette cérémonie, le président délégué de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'Environnement a salué la forte participation de SAR la Princesse Lalla Hasnaa et Sa capacité à fédérer les efforts et encourager le dialogue, affirmant que ces efforts ont permis la réalisation de résultats concrets sur le terrain.

Il a rappelé, dans ce cadre, le processus entamé au troisième millénaire, consistant notamment en l'introduction du gasoil 350 particules par millions (ppm) en 2009, celui de 50ppm et la mise en place d'un dispositif de surveillance de la qualité de l'air dans les grandes agglomérations, ainsi que l'adoption d'un indice national de pollution.

Il a également fait état du lancement, par Son Altesse Royale, d'une étude éco-épidémiologique dans la région du Grand Casablanca, en partenariat avec le ministère de la Santé, et de l'élaboration du programme de la compensation volontaire du carbone.

La Fondation a aussi développé un outil bilan GES qui est en adéquation avec la réalité marocaine, a précisé le président délégué, faisant savoir que la signature aujourd'hui de ce pacte vise une généralisation progressive de cet outil.

Pour sa part, le Pr. Chakib Nejjari, directeur de l'Ecole supérieure de santé publique et management des systèmes de santé, a présenté les résultats de l'étude éco-épidémiologique menée sur le Grand Casablanca.

Cette étude a pour objectif de mettre en place un système de surveillance éco-épidémiologique qui "va permettre d'anticiper le risque et de mettre à la disposition des autorités publiques un outil de décision et de créer une dynamique d'échange entre différents niveau d'expertise pour mieux évaluer les risques dans notre pays et sensibiliser la population aux risques liés à la qualité de l'air".

De son côté, M. Bakkoury a souligné que cette étude "marque un temps fort dans la protection de l'environnement dans notre pays'', jugeant qu'''elle cristallise les engagements et les efforts fournis par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, sa mobilisation assidue et responsable ainsi qu'une implication largement reconnue au niveau international".

Il a salué, à cet égard, les réalisations qui ont vu le jour au Maroc grâce aux efforts de la Fondation, notamment en matière de sauvegarde du littoral, du tourisme responsable et de la compensation du carbone.

De son côté Mme Bensalah a noté la progression de l'activité industrielle qui engendre une hausse des émissions des GES, mettant l'accent sur la nécessité d'apporter des "solutions intelligentes qui permettent de maintenir la dynamique de croissance économique et sociale, tout en préservant l'environnement".

A cet égard, elle s'est félicitée des actions de la Fondation Mohammed VI "qui n'est pas restée indifférente et a pris les devants depuis plus d'une décennie en initiant des démarches proactives et en fédérant autour d'elle aussi bien les institutionnels que le secteur privé et la société civile".

La cérémonie a été marquée par la projection du documentaire Qualit'Air qui présente l'ensemble des actions et activités de la Fondation.

A cette occasion, SAR La Princesse Lalla Hasnaa a posé pour une photo souvenir avec les signataires de la convention et du pacte.

A son arrivée au Centre Mohammed VI des conférences, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a été accueillie par le président délégué de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'Environnement, avant d'être saluée par la ministre chargée de l'Environnement, le wali de la région Rabat-Salé-Kénitra, Abdelouafi Laftit, le président du conseil de la région Rabat-Salé-Kénitra, Abdessamad Sekkal, le gouverneur de la préfecture de Skhirat-Témara, Younes Al Kasmi, le président du conseil préfectoral de Skhirat-Témara, Zouhir Zemzami, le président du Conseil communal de Skhirat, Moulay Ahmed Fakihi et la présidente de la CGEM.

A son entrée à la salle plénière du Centre Mohammed VI des conférences, Son Altesse Royale a été saluée par le ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah, le ministre de la Santé et la ministre déléguée chargée de l'Eau.


Laisser un commentaire