SM le Roi lance les travaux de construction du Centre hospitalier universitaire de Tanger

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a procédé, mardi à la Commune urbaine Gueznaya (Préfecture de Tanger-Assilah), au lancement des travaux de construction du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Tanger, une illustration nouvelle de la volonté du Souverain d'inscrire la promotion du secteur de la santé parmi les grands chantiers du Royaume.

Ce projet, qui mobilise une enveloppe budgétaire de 2,33 milliards de dirhams, financée par le Fonds qatari pour le développement, témoigne de la conviction de SM le Roi que le droit d'accès aux services de santé, consacré par la loi fondamentale du pays, constitue un des piliers majeurs pour la consolidation de la citoyenneté dans la dignité et pour la réalisation d'un développement humain global, durable et intégré.

Sa réalisation atteste également du rôle central qu'accorde le Souverain à l'instruction des ressources humaines dans ce secteur vital, et Sa détermination à leur assurer une formation de qualité, adaptée à l'évolution scientifique et technologique intervenue en matière de traitements, de prévention, de gestion et de gouvernance sanitaire, et ce, conformément aux normes internationales.

Répondant aux aspirations et attentes des populations de la région, le Centre hospitalier universitaire de Tanger sera réalisé sur une superficie de 23 hectares (89.072 m2 couverts), sur un terrain contigu à l'hôpital d'oncologie (en cours de réalisation) et bordé au nord-est par la future faculté de médecine et de pharmacie.

Le futur CHU de Tanger, d'une capacité de 771 lits, comportera notamment un pôle "Mère-Enfant", un pôle Médico-chirurgical, un bloc opératoire comportant 15 salles chirurgicales centrales et une salle de brûlés graves, des pôles d'excellence (urgences, trauma center), un laboratoire central, une unité de télémédecine, des services de formation, un centre de simulation, et d'autres dépendances administratives et techniques.

Hôpital de référence de troisième génération, ce projet participera sans nul doute au développement des infrastructures hospitalières au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et au renforcement des services de santé de base et leur rapprochement des citoyens qui n'auront plus besoin de se déplacer vers d'autres villes pour des chirurgies compliquées ou certaines pathologies difficiles.

S'inscrivant en droite ligne des objectifs du Programme "Tanger-Métropole" qui accorde une place de choix au développement de l'offre de santé, la réalisation du Centre hospitalier universitaire de Tanger permettra, aux côtés de la faculté de Médecine et de pharmacie, du Centre régional d'oncologie et de l'hôpital de psychiatrie, l'émergence d'un véritable pôle médical d'excellence au niveau de la région du Nord du Royaume.


Laisser un commentaire