Le soufisme en débat à Zagotta


Abdenbi Saligane saluant Habib Nadir, gouverneur de Sidi Kacem

La 22è édition du festival de Zagotta, une commune rurale dans la banlieue de Sidi Kacem, a été marquée vendredi 19 et samedi 20 avril par une attention particulière au soufisme. Des troupes de chants soufi venus d’une dizaine de pays africains se sont produits devant un public émerveillé. Une rencontre débat animée par des universitaires spécialistes, sur le thème du rôle du soufisme chadili dans le rapprochement entre le Maroc et l’Afrique subsaharienne, a été au programme.

Des chercheurs qui ont chacun à son tour mis l’accent sur l’apport du soufisme dans la consolidation des liens entre le Maroc et les pays d’Afrique, avec comme élément clé, le statut du Roi du Maroc en tant qu’Amir Al Mouminine. Ceci sans oublier le rôle des zaouias Tijaniya et Kadiriya dans le raffermissement des relations entre le Maroc et le reste de l’Afrique subsaharienne. Toutes, comme l’ont relevé les différents intervenants, ont été les porte voix d’un Islam de juste milieu, modéré et appelant avant tout à la bonne parole. C’est ce qui a fait que les liens entre Imarat Al Mouminine au Maroc et les pays africains n’ont jamais été rompus, voire se consolident chaque jour davantage.

La rencontre de vendredi a connu la présence du nouveau gouverneur de la province Habib Nadir, entre autres personnalités de la région.
Organisé par l’association Delima pour la culture et l’art, en partenariat avec le conseil communal à sa tête Abdenbi Saligane, fondateur du festival, et en coordination avec le conseil provincial des oulémas de Sidi Kacem, le festival se poursuivra le week end du 26 au 28 avril avec notamment la course sur route et le carnaval de Zagotta.

Pour M. Saligane, « le festival de Zagotta est devenu un rendez-vous incontournable dans la région du Gharb et faire venir des représentants de plusieurs pays africains à la 22è édition nous incite à redoubler d’efforts pour pérenniser ce festival et donner à chacune des ces éditions un thème spécifique… »


1 commentaire

  • abou omayama

    22 Avril 2019

    la cr zagotta est tout simplement le typique model provenciel creatrice des interventions moderne vue a la gestion comunale ,et la participation progressive des projets touchant le profond de developement humaine. Zagota est le perle avenir du gharb .......

Laisser un commentaire