Taoufiq Bouaachrine condamné à un mois de prison avec sursis et une amende de 1,6 million de DH

taoufik_bouachrine_ahmed_charai_-_2_0

Lourde sentence contre Taoufiq Bouaachrine, directeur de publication du quotidien arabophone, Akhbar Al Ayaoum. Il a été condamné, lundi 23 novembre 2015, par le tribunal de première instance de Casablanca, à un mois de prison avec sursis et une forte amende de 1,6 million de dirhams. Ce jugement intervient dans son procès qui l’oppose à Ahmed Charai, directeur de l’hebdomadaire, l’Observateur du Maroc et d’Afrique, et un journaliste américain, Richard Minter. Ces deux derniers ont déposé deux plaintes contre l’éditeur de Akhbar Al Ayaoum suite à la publication d’un éditorial où Taoufiq Bouaachrine accuse Ahmed Charai et Richard Minter d’intelligence avec les services secrets marocains. Le tribunal ordonne à M. Bouaachrine de publier le verdict, dans sa version définitive, à ses frais, dans deux journaux quotidiens : Al Ahdath Al Maghribia et Al Akhbar.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case