Tennis : Rafael Nadal un gladiateur d’un autre genre

A l’issue de l’US Open en ce mois de septembre 2019, l’Espagnol Rafael Nadal a fait d’une pierre deux coups. Il a non seulement remporté son 19ème titre dans un Grand Chelem, ce qui le place à une seule unité du record absolu toujours détenu par le maestro suisse Roger Federer, mais il s’est également rapproché sérieusement de la 1ère place mondiale.

En effet, les 2000 points glanés à la Race lui permettent de distancer Novak Djokovic de 1960 points (Race) malgré le fait que Djokovic soit toujours en tête du classement technique.

Il est donc probable que Nadal redevienne numéro 1 mondial d’ici quelques semaines. Quant à Roger Federer, il voit revenir Nadal de très près en Grand Chelem, de quoi pimenter encore plus le prochain tournoi du Grand Chelem, à savoir l’Open d Australie en janvier 2020. D’ici la fin de la saison 2019, le Suisse a perdu tout espoir de retrouver la 1ère place mondiale. Il peut nouer des regrets lors de la finale de Wimbledon où sa défaite fut invraisemblable en raison des 2 balles de titre manquées sur son service.

A l’US Open, Nadal a fait le job en tenant son rang et en sortant un match titanesque en finale face au valeureux Daniil Medvedev.


En plus de ses qualités de gladiateur, et au delà de la qualité du jeu, le monde du sport retiendra que Nadal a fait preuve de beaucoup d’empathie et de classe devant le public new-yorkais de l’Arthur Ashe en rendant hommage à la mémoire du fils de l’ex-gloire du tennis marocain Karim Alami, décédé récemment suite à un tragique accident.

Omar Chlyah


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case