Un troisième incendie ravage un camp de migrant à Casablanca

Près de la gare routière de Ouled Ziane.

Mardi 18 décembre 2018, il est 19h50 lorsque des flammes embrasent le camp de fortune installé par des centaines de migrants subsahariens sur un terrain de football près de la gare routière de Oulad Ziane à Casablanca. Selon les autorités, plusieurs bonbonnes de gaz auraient explosé, ravageant une bonne partie des tentes ainsi que des affaires personnelles. Les pompiers, arrivés rapidement sur place, ont réussi à éteindre le feu qui n’a, heureusement, fait aucune victime. Un responsable de la gare routière Oulad Ziane, explique également que la cause de l’incendie «est probablement liée aux cafés, aux snacks et aux bonbonnes de gaz présents dans ce camp».

Il s’agit du troisième incendie en mois de six mois sur ce site où plus d’un millier de personnes vivent. Le 8 juillet 2018, un premier incendie, causé par des jeunes pour punir les migrants qui harcelaient les femmes du quartier voisin, avait blessé des dizaines de migrants. Rebelote le 28 octobre 2018. Là encore, l’explosion de bonbonnes de gaz avait provoqué un incendie sans faire de victime

Laisser un commentaire