Un mort décapité et des blessés dans un attentat en France

un attentat a été commis le 26 juin 2015 à Saint-Quentin-Fallavier - AFP
un attentat a été commis le 26 juin 2015 à Saint-Quentin-Fallavier - AFP

Une tête décapitée retrouvée près de drapeaux islamistes et au moins deux personnes blessées dans une explosion: un attentat a été commis vendredi dans un site de gaz industriels en Isère, près de Lyon, et un suspect a été interpellé.

Au moins une autre personne a été également interpellée, selon une source proche du dossier.

"Un véhicule a été repéré en train de faire des allers-retours suspects en périphérie de l'enceinte, son numéro d'immatriculation a été relevé et son propriétaire a été identifié. Il a été arrêté", a détaillé cette source. Aucun lien formel n'a toutefois été établi à ce stade entre l'attaque et cet homme.

L'entourage de François Hollande, qui participait vendredi à un sommet européen à Bruxelles, a fait savoir aussitôt que le président rentrerait "en tout début d'après-midi" à Paris, où il doit s'exprimer avant de présider un conseil de défense.

Près de six mois après les attentats de Paris, qui avaient fait 17 morts, l'attaque est survenue vers 10H00 dans une unité du groupe américain Air Products située dans une vaste zone logistique entre Lyon et Bourgoin-Jallieu (nord de l'Isère), non loin de l'aéroport de Saint-Exupéry et d'une prison.

Le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête. "Rien de fiable ne peut être dit sur l'identité de l'homme interpellé, qui refuse de parler et n'avait pas de papiers d'identité", a souligné une source judiciaire.

Les circonstances de l'attaque et le nombre des assaillants étaient encore flous à la mi-journée.

"Selon les premiers éléments de l'enquête, un ou plusieurs individus, à bord d'un véhicule, ont foncé sur l'usine. Une explosion s'est alors produite", a d'abord indiqué une source proche du dossier. C'est après cette explosion que les gendarmes se sont rendus sur ce site classé Seveso et y ont découvert un corps décapité.

Un premier bilan fait état d'un mort - l'homme décapité - et de deux blessés légers. La tête décapitée a été retrouvée accrochée à un grillage, selon une source proche du dossier. "Le corps a été retrouvé à proximité de l'usine mais on ne sait pas encore s'il a été transporté sur place ou pas", a-t-on souligné de même source.


Laisser un commentaire