Une conférence de la Fondation Mahmoud Archane sur le Maroc et l’Afrique

Hamma Ag Mohamed et Mahmoud Archane. Rabat, le 11 juillet 2015. Hamma Ag Mohamed et Mahmoud Archane. Rabat, le 11 juillet 2015.

Dans le cadre de ses activités culturelles,  la Fondation Mahmoud Archane Pour  la Solidarité et la Justice Sociale, en  partenariat avec le Centre de recherche et  d’études Tombouctou a organisé, samedi 11  juillet 2015 à Rabat, une conférence sur le  thème: “Les orientations stratégiques de la  politique marocaine en Afrique, pour la stabilité  et le développement”.


Cette Conférence a  été animée par Mohammed Zine El Abidine  al-Husseini (Professeur marocain et conférencier  dans les universités et les académies militaires)  et Hamma Ag Mohammed, (Secrétaire Général  de la plate-forme des chefs traditionnels  Touaregs au Mali -Azawad). Anciens manuscrits,  témoignages et cartes géographiques à l’appui,  l’historien Mohammed Zine El Abidine Al  Houssaini a mis en exergue les profonds liens à  la fois historiques, religieux, sociaux, culturels et  économiques qui unissent le Royaume du Maroc  à l’Afrique, qu’il a qualifiés d’exceptionnels.  Pour sa part, Hamma Ag Mohamed a mis en  relief le rôle du Maroc dans les pourparlers ayant  abouti à la signature de l’Accord du 20 juin 2015.


Le Maroc à travers le Roi Mohamed VI a joué  un rôle important dans la résolution de la  crise malienne. En dépit de la présence de  l’Algérie dans les pourparlers inter-maliens,  le Maroc a usé de son lobbying pour amener  les protagonistes de la crise sur la table de  négociation. Le ton a été donné par la présence  de S.M. Mohamed VI du Maroc à la cérémonie  solennelle d’investiture du Président malien,  Ibrahim Boubacar Keïta et sa prise de parole  devant un parterre des chefs d’Etat africains, de  la France et d’autres invités de marque.


Au cours  de son séjour, le Souverain marocain a multiplié  les apparitions publiques, signe évident d’un  rapprochement politique qui sera magnifié par  le renforcement spectaculaire de la coopération  économique, sanitaire, humanitaire, culturelle  et sociale.  Par ce rapprochement hautement stratégique,  le Maroc est devenu un partenaire aussi  important autant dans le domaine de la relance  du développement économique du Mali que  dans celui de son volet sécuritaire.


Autres faits marquants l’intrusion du Maroc dans  la médiation pour une paix durable au nord du  Mali, c’est la réception d’éminents responsables  du MNLA, de façon solennelle.  Compte tenu du contexte géopolitique et  géostratégique que représente le Sahel pour  une menace terroriste en Afrique de l’Ouest  en général et au Mali en particulier, le Maroc  constitue un partenaire incontournable pour  lutter contre la criminalité transfrontalière et le  jihadisme obscurantiste.


Laisser un commentaire