La vente massive des armes américaines à l'Arabie Saoudite inquiète Israël

©ph:DR

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, déclare recevoir une aide militaire américaine supplémentaire de 75 millions de dollars, suite à la visite de Donald Trump le 22 et 23 mai à Jérusalem.

Il est à rappeler que l’alliance Etats-Unis et Israël se traduit par une assistance militaire américaine à Israël, d’une valeurs de 30 milliards de dollars entre 2009 et 2018 et de 38 milliards de dollars pour la période de 2019-2028.

"les Etats-Unis nous ont promis de maintenir l'avantage (militaire) qualitatif au Proche-Orient", a dit Netanyahu.

La rallonge annoncée par le Premier ministre israëlien survient alors que la Maison Blanche a annoncé samedi des contrats de ventes d'armements de 110 milliards de dollars à l'Arabie saoudite, à l'occasion de la visite de M. Trump dans ce pays.

La Maison Blanche a parlé de "l'accord d'armement le plus important de l'histoire des Etats-Unis". Il vise en premier lieu à faire face aux "menaces" iraniennes, a dit l'administration américaine.

La préoccupation israélienne a visiblement été abordée lors de la visite de M. Trump en Israël.

Lors de ses discussions avec  Netanyahu,  Trump "a souligné l'engagement inaltérable des Etats-Unis à assurer la sécurité d'Israël et à maintenir l'avantage militaire qualitatif d'Israël", a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

Au cours de son séjour au Proche-Orient, M. Trump a appelé de ses voeux à plusieurs reprises à la formation d'une coalition de pays arabes contre l'Iran et l'extrémisme, et souligné qu'une convergence d'intérêts pourrait favoriser un rapprochement avec Israël.

Laisser un commentaire